Accueil / Education / Renouvellement du mobilier scolaire : L’Etat dégage une enveloppe de 554 millions de FCfa

Renouvellement du mobilier scolaire : L’Etat dégage une enveloppe de 554 millions de FCfa

La mise en œuvre du projet de réhabilitation du mobilier scolaire entre dans une phase décisive. Le gouvernement compte acquérir des tables-bancs et renouveler le mobilier scolaire. Le coût global de ce projet est estimé à 554 millions de FCfa.

Le projet pilote de réhabilitation du mobilier scolaire vient d’être lancé dans la commune de Sahm-Notaire, département de Guédiawaye. La cérémonie officielle a été présidée par le directeur des  Equipements scolaires,  Amadou Bécaye Diop. C’était en présence des autorités scolaires et locales. Selon M. Diop, ce projet vise, entre autres objectifs, la réduction du déficit en mobilier scolaire et la sensibilisation pour éveiller la culture de l’entretien chez les acteurs du système éducatif.

Les artisans locaux pourront faire acte de candidature pour pouvoir bénéficier des marchés. « La résorption du déficit de tables-bancs fait suite aux directives données par le président de la République lors d’un conseil interministériel. Il s’agit là donc de traduire en acte concret la vision du chef de l’Etat qui veut que 15 % de la commande publique soient octroyées aux artisans locaux ; ce qui pourrait participer à la relance et à la redynamisation du secteur », souligne le directeur des Equipements scolaires. Mais exceptionnellement, cette année, 43 % de la commande publique en mobilier scolaire reviendront aux artisans locaux qui auront à se partager un marché de 201 millions de FCfa sur l’enveloppe globale de 554 millions de FCfa.  A terme, le projet vise l’achat et la réhabilitation de 300.000 tables-bancs. Mais, pour 2015, 3.000 tables-bancs seront fabriqués, et à partir de 2016, la production annuelle sera de 20.000 tables-bancs. Les autorités locales et scolaires de Sahm-Notaire ont apprécié cette belle initiative du gouvernement. Le troisième adjoint au maire, Moussa Gningue, et le président de l’Association des parents d’élèves, Mamadou Bamba Guèye, se sont félicités du choix porté sur leur commune. Ils ont pris l’engagement d’accompagner et de soutenir le projet.

Le Soleil

Share This:

À voir aussi

FESTIVAL INTERSCOLAIRE DU THEATRE ET DE LA POESIE Les élèves à l’école des  fondements de l’art

La structure Multikulture a fait face à la presse hier en prélude de la première …