Accueil / Education / Rentree academique de l’ufr des lettres de ziguinchor- Le viatique de Mary Teuw aux étudiants

Rentree academique de l’ufr des lettres de ziguinchor- Le viatique de Mary Teuw aux étudiants

Le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, a délivré hier la leçon inaugurale à l’Amphithéâtre de rentrée de l’UFR des Lettres, Arts et Sciences humaines de l’Université Assane Seck de Ziguinchor, sur le thème : « l’Enseignement des humanités dans les réformes de l’Enseignement supérieur ».

«Pour se construire personnellement et participer activement à l’émancipation économique, sociale et culturelle de l’Afrique, la jeunesse a le devoir d’étudier, de ne rater aucune occasion, de saisir toutes les opportunités d’apprendre», a soutenu le ministre Mary Teuw Niane, lors de sa leçon inaugurale à l’occasion de la rentrée universitaire  de l’Ufr des lettres de Ziguinchor. «Apprendre est notre ordre du jour. Il n’est pas seulement le point de départ du Livre Saint. C’est la Source, l’Alpha et l’Omega de notre Rédemption», conseille-t-il aux étudiants. Constatant qu’enseignants et étudiants montrent des signes de lassitude pour la lecture, le ministre Mary Teuw Niane les exhorte à «s’éloigner du vacarme festif et exhibitionniste pour arpenter le chemin sobre et discret de l’humilité.» «Je vous recommande de chérir le livre, à lire, à aimer lire et à adorer le huis-clos avec le livre», a-t-il ajouté. «La jeunesse a le devoir d’étudier et de ne rater aucune occasion d’apprendre», insiste le  «vieux» Professeur de Mathématiques, qui se dit poète et écrivain à ses heures. Même si le Sénégal a fait le choix de réorienter l’enseignement et la formation vers les STEM, il est vital, selon Mary Teuw Niane, de continuer à avoir une masse critique de chercheurs capables de réfléchir – au sens de retour sur soi – sur les éléments de notre identité, les déterminants de nos réussites ainsi que les conditions sociolinguistiques et géolinguistiques de notre développement. «Les STEM et les Humanités constituent des modes de production du réel, de la réalité. Elles forment les deux versants des savoirs», a-t- expliqué. Avant de poursuivre : «l’enseignement des Humanités est fondamental dans nos projets de société, dans le choix du type de société et du type de citoyen que nous voulons promouvoir.»

Khady T. COLY

À voir aussi

UGB : La CESL écrit à Macky

La coordination des étudiants de Saint-Louis a adressé une lettre ouverte au président de la …

Partenariat mondial pour l’éducation: Serigne Mbaye thiam nommé vice-président

Le Ministre de l’Education nationale est désormais le vice-président du Partenariat mondial pour l’éducation (GPE). …