RÉOUVERTURE DU DOSSIER NDIAGA DIOUF Tanor mis devant ses responsabilités

L’affaire Ndiaga Diouf a été remise au goût du jour par le régime Apr. Les jeunesses socialistes du département de Dakar mettent ainsi la direction actuelle du Parti socialiste devant ses responsabilités, non sans exiger qu’elle apporte à Dias-fils tout le soutien qui sied en de pareilles circonstances.

Le dossier Ndiaga Diouf vient d’être sorti des tiroirs, pour être brandi contre Barthélemy DIAS, Député-maire de Mermoz Sacré Cœur. Les jeunesses socialistes du département de Dakar, dans un communiqué parvenu à notre rédaction, mettent la direction actuelle du Parti socialiste devant ses responsabilités. En effet, dans le document parcouru par nos soins, elles exigent qu’elle apporte à Barthélémy tout le soutien qui sied en de pareilles circonstances, comme il en était au moment des événements. Au-delà du Ps, les jeunesses socialistes de Dakar lancent un appel à toutes les forces vives du pays à se joindre à elles, pour ‘’défendre et apporter leur soutien à ce vaillant camarade et ouvrir le chemin devant mener à la chute de cette dictature rampante que veut nous imposer le régime APR.’’ En réalité, les jeunes socialistes de Dakar disent n’être guère surpris par la décision du régime Apr de rouvrir le dossier Ndiaga Diouf. Ils déplorent la forte ‘’tentation du régime moribond’’ de Macky Sall, ‘’d’instrumentaliser’’ la justice pour museler ses adversaires et détourner l’attention des Sénégalais sur la multitude de scandales financiers actuellement dénoncés. ‘’Ce régime dont l’incompétence et l’incurie sont manifestes, est assurément aux abois et acculé de partout. Il n’hésite plus à réprimer et à porter atteinte aux droits et libertés des citoyens pour assurer sa survie’’, martèlent-ils dans le communiqué. Mais, préviennent-ils, le régime de Macky trouvera en face de lui des citoyens et surtout des jeunesses socialistes déterminés à lui barrer la route et à dénoncer toutes les atteintes aux droits de l’homme. Assurément, constatent-ils, le maire de Mermoz Sacré Cœur gêne le ‘’régime et ses alliés prébendiers de Benno Bokk Yaakar, de par ses positions courageuses pour dénoncer les forfaitures et scandales qui jalonnent le parcours tortueux vers l’émergence chimérique.’’

Mouhamadou BA

Voir aussi

SITUATION EN GAMBIE C’est la guerre

C’est hier à minuit que la Cedeao a décidé de déclencher la guerre en Gambie …