Accueil / POLITIQUE / Replique à Me Sall « Il se trompe de pays et d’époque’’

Replique à Me Sall « Il se trompe de pays et d’époque’’

Après la sortie de Me Amadou Sall, membre du Comité Directeur du Pds contre le régime du Président Macky, la réplique ne s’est pas faite attendre du côté des partisans de «Koor» Marème.

Omar Ndiaye «Angoloma», conseiller du Président de la République et, non moins, responsable politique de l’Alliance  Pour la République (APR) à Mbacké sort le sabre contre l’ancien Ministre de la Justice. En conférnce de presse hier, il a fait savoir qu’«Me Amadou Sall se trompe de pays et d’époque. Sait-il que le Président de la République son Excellence Macky Sall a battu à plate couture Karim qui s’alliait d’avec son père Wade en 2012 ? De quoi nous avons peur d’un gosse qui n’a jamais pu gagner, ne serait-ce qu’une petite commune ni dans Dakar ni au Sénégal. Cet homme (Me Amadou Sall) est habité par la rage de nuire. Il a mal a accepté la volonté divine», fulmine le conseiller de Macky qui, de poursuivre, la rage au cœur : «Et Khalifa Sall et Karim, aucun d’entre ces deux hommes ne peut empêcher le président Macky de dormir. Le premier cité a trahi la confiance des dakarois en détournant le budget de la ville de Dakar chiffré à coups de milliards. Le vrai responsable du Parti Socialiste(PS), c’est bien Ousmane Tanor Dieng. C’est lui notre interlocuteur et, il se montre toujours fidèle au Président Macky en travaillant à maintenir sinon renforcer  la coalition présidentielle. Si le détourneur de l’argent des habitants de la capitale jouissait d’une popularité jusqu’à pouvoir faire peur à Macky, il n’allait pas perdre les dernières législatives. Aujourd’hui, Macky est dans le cœur des sénégalais  et ils ont eu à le  lui démontrer lors du dernier scrutin législatif. Personne ne peut empêcher la mer …marron-beige avec ses bras», raille-t-il. Et «Angoloma» de revenir sur la situation politique dans sa localité de Mbacké : « On doit le reconnaître tous.  Au niveau du département de Mbacké, on a de réélis problèmes. En 2009, alors que nous étions dans l’opposition, nous avions gagné Mbacké. Aujourd’hui, nous sommes au pouvoir avec beaucoup de personnes promues Ministres, députés, conseillers, Directeurs généraux, membres HCCT, etc. mais, l’APR peine à s’imposer au niveau départemental. Il faut alors une thérapeutique de choc pour juguler cela. Des apéristes authentiques à l’image du Ministre conseiller en charge du Sport doivent être renforcés», a pensé ce membre de première heure du parti présidentiel dans le Baol.

K T COLY

À voir aussi

Présidentielle 2019 Macky lance sa campagne électorale

Le Président de la République Macky Sall séjourne, du 19 au 20 février, dans les …

L’ éthique en politique face aux pressions du pouvoir- Tergiversations de Bamba Fall ou la difficulté d’être opposant

REWMI.COM- Au Sénégal, il est devenu très difficile d’être opposant. Cette posture est souvent perçue …