Accueil / RELIGION / RÉPLIQUE AU PROFESSEUR Sankharé- Papa Cheikh Jimbira Sakho prend sa plume

RÉPLIQUE AU PROFESSEUR Sankharé- Papa Cheikh Jimbira Sakho prend sa plume

 Pour  réparer le tort que «le Coran et la culture grecque» a causé aux musulmans, Papa Cheikh Jimbira Sakho, publie.  «….wa kalimatoul lâhi hiyal oulya … tandis que la parole d’Allah eut le dessus». Un ouvrage qui sera lancé, aujourd’hui, pour démonter les thèses du professeur Oumar Sankharé.

«Le coran et la culture grecque», du professeur Oumar Sankaré, n’en fini pas de soulever des émules. Après l’ire et les sorties médiatiques,  c’est autour de Papa Cheikh Jimbira Sakho, d’apporter une réponse à la taille de l’ouvrage controversé.  «….wa kalimatoul lâhi hiyal oulya … tandis que la parole d’Allah eut le dessus », un livre dit-il dans un communiqué de presse  qui bat en brèche les allégations du philhellène sénégalais. Pour l’essayiste, l’ouvrage du professeur Sankharé «n’est en réalité qu’une piètre pasticherie de l’ouvrage de son mentor Youssef Seddik, un des chefs de file de l’école des nouveaux penseurs de l’Islam». Et ce dernier, selon lui, n’a d’autres visées que de saper les fondamentaux de l’islam en voulant appliquer à son texte une prétendue critique historique. Une des raisons qui a poussé l’auteur de «Éclaircissement à propos des faussetés d’un philhellène sénégalais sur le Qurân» (sous-titre de l’ouvrage), à apporter «une modeste contribution   dans l’affligeante controverse que l’ouvrage a suscitée au Sénégal et au-delà». Intellectuel musulman engagé, et assumé, Papa Cheikh Jimbira Sakho, soutient malgré tout que son ouvrage n’a pas pour visée, la polémique. «Mais constitue une modeste contribution  dans l’affligeante controverse que l’ouvrage a suscitée au Sénégal et au-delà». Pour lui «….wa kalimatoul lâhi hiyal oulya … tandis que la parole d’Allah eut le dessus» qui parait, aujourd’hui, aux éditions JP met à nu «l’une après l’autre les faussetés contenues dans « le coran et la culture grecque« » (Éditions l’Harmattan, 2014)». Sa méthode pour démonter la thèse du professeur Sankaré, un argumentaire, extrêmement documenté. Contrairement à celui du «Coran et la culture grecque», qui selon lui «n’ont strictement rien de nouveau et ne reposent sur aucun fondement sérieux». À travers son ouvrage, Papa Cheikh Jimbira Sakho rend aussi hommage à Serigne Cheikh Ahmadou Mbacké Gaïndé Fatma. Le premier petit-fils de Cheikh Ahmadou Bamba, «qui dénonça courageusement le Code de la famille du président Senghor».

Christine MENDY

À voir aussi

Nécrologie : Sadio Mané en deuil !

L’information a été partagée par un des amis du joueur sur Facebook. Sadio Mané et …

Kolda : Une mystérieuse maladie décime le cheptel

Après les fortes intempéries de juin dernier qui ont décimé une partie du cheptel à Linguère, …