Accueil / POLITIQUE / La réplique d’Idy aux calomnies d’Otd «A moins que Tanor ne soit plus un homme d’État… »
Former Senegalese Prime minister Idrissa Seck answers questions after his meeting with Senegalese President Abdoulaye Wade in Dakar on January 12, 2009. Seck announced today the end of a political feud with President Abdoulaye Wade, who sacked him in 2004 and subsequently kicked out of the PDS (Wade's liberal Senegalese Democratic Party) in August 2005, over alleged corruption in a road project in his native city of Thies, of which he was mayor. AFP PHOTO / GEORGES GOBET (Photo credit should read GEORGES GOBET/AFP/Getty Images)

La réplique d’Idy aux calomnies d’Otd «A moins que Tanor ne soit plus un homme d’État… »

Dans les colonnes de l’Observateur, il est prêté au secrétaire général du Ps de tenir des propos calomnieux à l’endroit du président de Rewmi. Mais Idrissa Seck, qui a du mal à croire que son ami ait tenu de tels propos, demeure sceptique.

«Sauf preuves formelles que ces propos ont été tenus par mon grand-frère Ousmane Tanor Dieng, il m’est impossible de croire qu’il ait pu les tenir», a d’emblée réagi le président du Conseil départementale de Thiès. À moins que, dit-il, Ousmane Tanor Dieng, ‘’ne soit devenu une autre personne que l’homme d’État et le croyant que j’ai toujours présumé en lui, c’est-à-dire un homme qui n’affirme que ce qu’il peut prouver de façon documentée, un homme qui s’interdit d’être calomniateur et diffamateur’’. En réalité, si Idrissa Seck caresse son ami Tanor dans le sens du poil, il va, par contre, dégoupiller sa grenade sur le Macky. ‘’Un homme qui s’interdit d’être manipulé par le grand comploteur, Macky Sall, et ses équipes qui ont été à la base de ces mensonges jamais prouvés, ni par la justice ni par eux-mêmes, d’un coup d’État rampant, puis debout, ou d’une prétendue déloyauté vis-à-vis du Président Wade que j’aurais enregistrée. Ce qui n’a jamais été le cas», martèle-t-il, distribuant la boite à gifles à l’apériste en chef et ses affidés. Il poursuit sa diatribe contre le régime Apr : «ce sont précisément de telles calomnies et de tels mensonges orchestrés par des Mahmout Saleh et des Ndiogou Wack Seck, sous la supervision directe de Macky Sall, que le Président Abdoulaye Wade a pu être aveuglé et trompé pour engager le combat qu’il a mené contre moi et perdu.» Toutefois, j’en dirais davantage si Ousmane Tanor confirmait ces propos’’, prévient le leader de Rewmi

M.BA

À voir aussi

Podor : La Cojer dénonce la démarche «fractionniste» d’ADD

Au cours d’une Assemblée générale qui s’est tenue dans la commune de Ndioum, les jeunes …

Macky a trompé le peuple dans l’affaire Karim Wade”

Mame Adama Guèye est formel. La traque des biens mal acquis est du saupoudrage. La …