Report de l’élection du président de la commission, le senegal va présenter la candidature de Bathily

Le Sénégal va présenter la candidature d’Abdoulaye Bathily à la présidence de la Commission de l’UA lors du prochain de l’organisation panafricaine, les chefs d’État et de gouvernement n’étant pas parvenus à élire le successeur de Nkosazana Dlamini Zuma durant le 27e sommet qui se tient à Kigali (Rwanda), a appris l’APS de source officielle. La candidature de M. Bathily sera présentée lors du sommet prévu en janvier 2017 en Éthiopie. Le report de l’élection du président de la Commission était un cas de figure prévisible, les 3 candidats en candidat en lice n’ayant pas « le profil souhaité pour le poste », selon certains dirigeants. Il s’agissait de la vice-présidente ougandaise, Speciosa Wandira Kazibwe, la Botswanaise Pelonomi Venson-Moitoi, ministre des Affaires étrangères, son homologue équato-guinéen Agapito Mba Mokouy. Des pays comme ceux de la CEDEAO avaient demandé le report de l’élection pour une réouverture éventuelle des candidatures. Faute de consensus pour un report, la seule option pour différer l’élection serait qu’aucun des candidats n’obtienne la majorité requise pour être élu (2/3 de membres votants). L’absence de majorité lors de l’élection a amené les chefs d’État à renvoyer l’élection en janvier 2017. Le président de la Commission est élu par la Conférence des chefs d’État au scrutin secret et à la majorité des deux tiers des États membres pour un mandat de quatre ans renouvelable une fois. Au total, 4 dirigeants se sont succédé à ce poste depuis 2002 : la Sud-africaine Nkosazana Dlamini Zuma (depuis juillet 2012), le Gabonais Jean Ping (2008-2012), le Malien Alpha Oumar Konaré (2003-2008) et l’Ivoirien (2002-2003, années de la transition de l’OUA à l’UA).

Voir aussi

MODERNISATION DU MARCHÉ SANDIKA Des commerçants craignent un problème d’espace

  Des commerçants du marché ‘’Sandika de Pikine’’ ont salué, mardi, le projet de modernisation …