Accueil / ACTUALITES / Report de sa décoration prévue le 26 juillet lors de la visite du président français : Macky «sauve» Sarkozy

Report de sa décoration prévue le 26 juillet lors de la visite du président français : Macky «sauve» Sarkozy

Prévue le 26 juillet prochain avec l’arrivée du Président de la République française, la décoration de Macky Sall comme grand officier de la Légion d’honneur française n’aura pas lieu. Ainsi en a décidé le Président de l’Assemblée nationale, en accord avec les autorités françaises. C’est finalement, après le retour en France de Nicholas Sarkozy que Macky Sall fera le déplacement à Paris pour recevoir sa médaille. Une source explique : «Macky Sall considère que Sarkozy est en visite d’Etat au Sénégal.

Source : L’As
Il ne faut donc pas qu’une décoration gâche tout. Car, dès qu’ils ont été mis au courant, certains cercles ont commencé à s’agiter d’autant que pour eux cela représente un désaveu que le Président de la République française décore Macky Sall dans le contexte actuel marqué par une guerre sans merci». En tout cas, c’est le Président de la République française qui doit pousser un «ouf» de soulagement d’autant que cette décoration en terre sénégalaise risquait de faire beaucoup de bruit au sein des cercles hostiles à l’ancien Premier ministre. Quand bien même cette décoration avait été donnée à Macky Sall par l’ancien Président français, Jacques Chirac, en même temps que l’ancien entraîneur de l’équipe de France, Aimé Jacquet.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les adversaires du Président de l’Assemblée nationale ne veulent pas que l’actuel Président de l’Assemblée nationale tire profit de la visite du Président français. En effet, il avait été retenu dans un premier temps que le Président français fasse son discours au peuple sénégalais et aux Africains à l’Assemblée nationale. Pour des raisons non expliquées, cette cérémonie a été transférée à l’Ucad II de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Mais on craint que ce transfert n’entraîne des problèmes d’ordre sécuritaire, d’autant que le Président français ne bénéficie pas d’une aura favorable.


À voir aussi

Pirogues arraisonnées en Guinée-bissau : le dossier fait l’objet d’un suivi permanent

Les 107 membres d’équipage des pirogues arraisonnées en Guinée-Bissau ‘’sont bien traités et libres de …

7 ans de prison requis contre Khalifa Sall

Le procureur Serigne Bassirou Guèye a demandé au juge de condamner Khalifa Sall à au …