Accueil / ACTUALITES / Résorption du gap du sous-emploi- Une préoccupation majeure à Saraya

Résorption du gap du sous-emploi- Une préoccupation majeure à Saraya

 Les locaux de la case foyer de Saraya ont servi de cadre pour abriter un forum sur la résorption du gap du sous-emploi qui a connu un succès tant du point de vue de la mobilisation des populations que du contenu des discussions. Il a été présidé par Papa Malick Ndao, préfet du département de Saraya. D’importantes propositions sont ressorties de ce forum.

La question de l’emploi au Sénégal demeure une préoccupation majeure. Aussi, un forum départemental pour l’emploi des jeunes a-t-il été  organisé pour «mieux réglementer et aider les jeunes à bénéficier de financements». Il s’agira de capter des contributions des différentes sociétés implantées dans la zone qui «vont se cotiser pour avoir des fonds logés dans une banque afin de faciliter les projets des jeunes du département». Pour réussir ce pari, la formation des jeunes dans la gestion de projets demeure une priorité pour le pouvoir exécutif. En effet, la rencontre qui a vu la participation des chefs de service départementaux, des autorités locales, a été l’occasion de se pencher sur les opportunités qui s’offrent au monde de l’emploi à Saraya. Ousseynou Danfakha, Vice-président du conseil départemental de la jeunesse, a dit toute sa satisfaction, toutes les préoccupations de la jeunesse étant prises en compte. «Tous les jeunes doivent en faire une large diffusion dans leur circonscription respective», a-t-il invité. Mieux, les responsables des jeunes du département ont échangé sur d’éventuelles opportunités de recherche des fonds pour réaliser leurs projets.

Le chef de service départemental de la jeunesse de Saraya, Cheikh Omar Diarra, s’est réjoui de cette forte mobilisation des jeunes qui ont compris que les solutions de leurs préoccupations doivent émaner d’eux.

Enfin, le préfet Papa Malick Ndao, initiateur du forum, a clairement défini les politiques de l’Etat, en matière d’emploi et a vivement remercié la jeunesse qu’il qualifie de «responsable». Il compte aussi mettre en place un cadre de concertation pour le recrutement des jeunes dans les sociétés. «Ce forum entre en étroite collaboration avec la question de l’emploi qui demeure et reste une priorité du gouvernement», a-t-il précisé. Les sociétés minières, présentes à la rencontre, ont salué cette initiative, convaincues que «les populations peuvent vivre sans avoir recours aux mines». «Kédougou ne doit pas être bien fourni en pluviométrie et confrontée à une insécurité alimentaire», constatent-elles.

Papis Nimbaly BARRO

 

À voir aussi

Nouveau président de l’Ums Souleymane Téliko liste l’indépendance de la justice parmi ses ambitions

Souleymane Téliko a été élu, ce samedi, le président de l’Union des magistrats sénégalais (UMS). …

Papa Abdoulaye Seck promet la poursuite de la dynamique de soutien au producteur

Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck, a réaffirmé dimanche à …