Accueil / ACTUALITES / Respect de la suspension des autorisations de coupe de bois- Les forces de défense mises à contribution
Mame Thierno Niang ministre de l'environnement

Respect de la suspension des autorisations de coupe de bois- Les forces de défense mises à contribution

Pour l’exécution de la directive présidentielle sur la suspension des autorisations de coupe de bois, les forces de défenses et de sécurité seront mis à contribution

Pour barrer la route aux trafiquants et mettre en application la suspension jusqu’à nouvel ordre, de toutes les autorisations de coupe de bois, l’Armée, le service des Eaux et Forêts et toutes les autres forces de sécurité, seront requis pour faire respecter la décision présidentielle. La révélation est faite par le secrétaire général du ministère de l’environnement, lors de la tenue de la réunion de planification opérationnelle du Projet d’appui scientifique au processus du Plan national d’adaptation.  «C’est une décision du président de la République. Nous nous devons de l’appliquer, d’autant plus que c’est l’occasion de lancer un appel à nos populations pour leur dire que nos forêts doivent être préservées, parce que cela fait partie de l’avenir de nos communautés. Sans forêt, point de développement. La forêt est au départ et à l’arrivée de tout processus de développement », a affirmé Amadou Lamine Guissé. A l’en croire, la matérialisation de cette interdiction est un processus qui ne concerne pas exclusivement le ministère de l’Environnement. « Il y a, naturellement, les forces de défense et de sécurité qui sont en train de faire un excellent travail sur le terrain, pour accompagner toutes les autorités administratives, les acteurs locaux, les élus locaux, les corps militaires et paramilitaires et les populations qui soutiennent ces démarches sur le terrain », a-t-il soutenu.

Le Sénégal, en conformité avec l’évolution des négociations internationales sur le climat, a lancé son processus PNA en avril 2017. Ce plan vise à réduire la vulnérabilité du pays face aux incidences du changement climatique, en renforçant ses capacités d’adaptation et de résilience, et en facilitant l’intégration de l’adaptation au changement climatique dans la planification du développement. ce projet d’appui, selon Nele Bünner, de l’Agence de coopération allemande Giz, est, entre autres, une assistance technique à travers des activités « soft ». Dans ce cadre, le Pas-Pna invite les acteurs à participer à ce type de planification tous les six mois dans le but de mieux s’adapter au contexte actuel du pays », a expliqué Mme Bünner.

M BA

À voir aussi

Wade dope ses militants et charge Madické

Abdoulaye Wade a adressé une lettre aux militants du Pds. Dans la correspondance datée du …

Magal de Touba: Les mesures fortes de Macky

La célébration du Grand Magal de Touba est prévue le 28 octobre prochain. Et le …