Accueil / ECONOMIE / Respect des normes au sein de l’omc La mauvaise note du Sénégal

Respect des normes au sein de l’omc La mauvaise note du Sénégal

Un atelier de restitution et de clôture du programme Trade Com2 ACP-UE (octobre 2017-avril 2018) a été organisé hier à  Dakar. Durant cette rencontre, le Sénégal a été cité comme un pays qui ne respecte les normes établies par l’Organisation mondiale du Commerce (OMC).

Le Sénégal ne respecte pas les normes établies par l’OMC dans le cadre des échanges commerciaux. C’est ce qui ressort de l’atelier de restitution et de clôture du programme Trade Com2 ACP-UE (octobre 2017- avril 2018), où ont pris part des experts commerciaux du Ministère du Commerce, des autres secteurs de l’économie nationale et de l’Union européenne. S’agissant des performances commerciales, les experts qui ont pris part à cette rencontre ont montré que le contrôle sanitaire, les offres de service et les procédures commerciales sont très en deçà de ce qu’ils devraient être. Toutefois, La Directrice du Commerce extérieur du Sénégal, Aminata Assome Diatta, s’est félicitée de la  transparence dont ont fait montre les acteurs dans l’exécution du projet. D’après elle, ce programme Trade Com a toujours été vigilant et soucieux des préoccupations des bénéficiaires au cours de l’exécution. Ce projet est sollicité par la Direction du Commerce extérieur (DCE) et vise à renforcer les capacités commerciales du Sénégal.  En effet, ce programme financé par l’Union européenne (UE) pour une durée de 6 mois, a pour but  de renforcer les capacités commerciales du Sénégal. Il s’articule autour de quatre objectifs spécifiques qui constituaient également ses composantes : la mise en œuvre de l’accord sur la facilitation des échanges au Sénégal, l’analyse des subventions aux pêcheries et l’ajustement du Sénégal aux règles et politiques à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), l’optimisation de l’utilisation des instruments de défense commerciale par le Sénégal et l’échange des services. Quant au Directeur de Cabinet du Ministère du Commerce, il  a exprimé sa reconnaissance à l’endroit de ces partenaires pour leur  engagement aux côtés du Sénégal. Pour sa part, la représentante de l’Union européenne (UE) a dit la satisfaction de son institution à propos du déroulement de ce projet. De ce fait, cette dernière a  encouragé  le Sénégal qui  est  un partenaire phare de l’UE en matière commerciale,  à capitaliser les résultats de ce  projet.

Zachari BADJI

À voir aussi

Technologies et jeunesse Des atouts pour accélérer la croissance à moyen terme

La conjoncture actuelle offre une occasion de faire avancer les mesures et les réformes qui …

Importations de riz Hausse de 3,519 milliards en février

Les importations en riz du Sénégal au terme du mois de février 2018 ont connu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *