Accueil / ECONOMIE / Ressources de l’Etat Une hausse de 101 milliards FCFA

Ressources de l’Etat Une hausse de 101 milliards FCFA

Les ressources et dons mobilisés par l’Etat du Sénégal, sur les dix premiers mois de 2017, ont connu une augmentation de 101 milliards FCFA (environ 161,600 millions de dollars), a appris APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

Ces ressources et dons sont évalués à 1774,9 milliards FCFA, contre 1673,9 milliards un an auparavant, soit une hausse de 6% en valeur relative. Elles sont composées de recettes budgétaires pour 1570,5 milliards FCFA, de ressources du Fonds de soutien au secteur de l’énergie (FSE) pour 23,7 milliards FCFA et de dons pour 180,7 milliards FCFA. Les finances publiques ont globalement enregistré une augmentation de 101 milliards FCFA, principalement imputable aux dons (plus 30,9 milliards), aux ressources FSE (plus 5,7 milliards), aux recettes fiscales (plus 49,2 milliards) et aux recettes non fiscales (plus 15,2 milliards). Au titre des dons, la DPEE note que la hausse observée est portée par leur composante en capital (+37,5 milliards), les dons budgétaires s’étant, pour leur part, contractés de 6,6 milliards. S’agissant du bon niveau de recouvrement des recettes budgétaires, il reflète les performances notées dans la mobilisation de la TVA intérieure hors pétrole (219,4 milliards), des droits de porte (203,9 milliards), des revenus de la TVA à l’import (301,4 milliards) et de l’impôt sur les sociétés (179,9 milliards), qui ont respectivement progressé de 6,7%, 12,8%, 11,2% et 12,3%. Cette performance notée dans le recouvrement des recettes fiscales a été, toutefois, fortement atténuée par le repli de 74,2 milliards des recouvrements au titre du fonds de sécurisation à l’importation des produits pétroliers (FSIPP) avec 18,9 milliards à fin octobre 2017. Hors FSIPP, les recettes budgétaires ont enregistré une hausse de 138,6 milliards. S’agissant des recettes non fiscales, elles se sont renforcées de 22,3% en liaison, notamment, avec les performances (plus 9,4 milliards) du recouvrement des revenus du domaine qui se sont établis à 19,4 milliards FCFA.

APA

À voir aussi

Armp, Ofnac, Ige, Cour des comptes… les limites des corps de contrôle- Les explications du Pr Sakho

Sud quotidien- Dans le cadre du dossier que nous publions ce lundi 15 janvier, Sud …

Développement à la base Malal Camara, Dg de l’Adl : «Nous voulons doper l’économie locale»

LeSoleil- Le directeur général de l’Agence de développement local (Adl), Malal Camara, a remis 35 …