Accueil / Uncategorized / Retour des Lions sur la scène continentale? Des arguments pour être Champions d’Afrique

Retour des Lions sur la scène continentale? Des arguments pour être Champions d’Afrique

De retour sur la scène continentale à la faveur de leur qualification avec brio à la Can 2012, les Lions ne viendront pas faire de la figuration lors du grand tournoi continental. Appuyée sur une sélection soudée constituée d’une pléiade de bons joueurs évoluant dans les meilleurs championnats européens, le Sénégal qui a su éliminer le Cameroun, sera plus « qu’un outsider dangereux » à la Can, comme l’a dit Me Augustin Senghor, patron du football Sénégalais.

Le Lion n’est jamais aussi dangereux que lorsqu’il est blessé. Absent de la Can 2010, le Sénégal rumine sa revanche, depuis deux longues années.

Deux voire trois ans de repos forcé qu’ils ont mis a profit pour recoller les morceaux et entamer une difficile reconstruction, suite à la débâcle des éliminatoires combinées de la Can et du mondial 2010.

Une nouvelle fédération, sous la houlette de Me Augustin Senghor, un nouvel entraîneur, en la personne d’Amara Traoré secondée par Abdoulaye Sarr et la machine sénégalaise est lancée à la recherche de son étoile dans le gotha du football africain.

L’équipe change de visage, avec une sélection rajeunie dirigée par un Mamadou Niang, leader désigné et capitaine. Dès son entrée en matière dans les éliminatoires de la Can 2012, l’équipe nationale du Sénégal fait forte impression avec un déplacement couronné de succès 4-2, en République Démocratique du Congo. Ainsi balisé, le cycle du succès est confirmé par la démonstration de force à domicile devant l’Ile Maurice, étrillée 7 buts à 0.

Le géant Camerounais en prend même pour son grade, lors de la troisième journée 1-0, à la fin du réglementaire à Dakar, puis un nul précieux 0-0 à Yaoundé.

La qualification n’était plus qu’un jeu d’enfant pour les Lions qui obtiennent leur visa avant la lettre, 2-0, face à la Rdc, battue pour la deuxième fois.

Un Parcours plus qu’impressionnant pour le Sénégal qui a réussi à conserver son invincibilité, avec 13 points engrangés, sur 15 possibles. Dans sa poule, l’équipe d’Amara Traoré présente la meilleure défense: seulement 2 buts encaissés mais surtout, la meilleure attaque, la plus crainte d’Afrique, selon de nombreux observateurs, 14 buts en 5 matches. Soit une moyenne de 2,8 buts par rencontre, avec le meilleur buteur du groupe, en la personne de Mamadou Niang, auteur de 5 buts, pour quatre matches joués (il était suspendu contre la Rdc samedi). Juste derrière Niang, il y a son compère de l’attaque, Moussa Sow qui, en signant un doublé, samedi soir, porte son total à 4 réalisations. Les autres buteurs des «Lions», dans ces éliminatoires, étant Papiss Demba Cissé (3 buts) et Demba Ba (2 buts), des fines gâchettes qui ont fini de faire leur preuve en Europe où certains ont été meilleurs buteurs dans leurs championnats respectifs lors de la saison écoulée



La force d’un groupe

Si le Sénégal est parvenu à réaliser ces statistiques c’est parce qu’il dispose d’un effectif de qualité.

La force de la sélection sénégalaise réside dans son groupe. Les joueurs, presque tous titulaires dans leurs clubs respectifs, ont hâte de se retrouver en sélection sous la direction d’un jeune entraîneur qui sait communiquer. Une complicité qu’on n’avait plus vue depuis Bruno Metsu

Autant de choses qui font que les Lions sont à prendre très au sérieux, à la Can, au Gabon et en Guinée Equatoriale où ils ne retrouveront pas leurs bêtes noires comme le Cameroun et l’Egypte, tenante du titre, éliminés.

AMADOU LAMINE MBAYE


À voir aussi

Maguette Diop renvoie Khalifa et Cie en audience spéciale

Depuis son arrestation le 7 mars dernier, Khalifa Sall est apparu en public pour la …

Richard Gere et Alejandra Silva : Déjà deux ans d’amour malgré les 34 ans d’écart !

Voilà déjà deux ans que Richard Gere et Alejandra Silva filent le parfait amour ! …