SOCIETE

RETRAIT DES ENFANTS DE LA RUE Eden invite l’état à poursuivre les opérations

  • Date: 29 novembre 2016

1.134 enfants, dont 660 Sénégalais et 474 provenant de la sous-région, ont été retirés de la rue par l’état du Sénégal en l’espace de six mois. Mais jusqu’à présent, le phénomène persiste encore. C’est ce qui explique la sortie des responsables de l’organisation Education pour le Développement de l’Enfant (EDEN), afin d’appeler les autorités à poursuivre les opérations de retrait pour mettre fin définitivement au fléau qui continue de prendre de l’ampleur.

Une annonce qui a été faite lors de la cérémonie de rentrée des clubs Eden, qui avait été tenue dans la commune de Djiddah Thiaroye Kao. Le maire de la localité ainsi que d’autres responsables locaux étaient présents. Pour Omar Fall, coordonnateur du projet : « Eden encourage l’état dans le processus de retirer les enfants de la rue. Toutes les forces vives doivent se mobiliser pour accompagner les autorités dans leur démarche. Les Clubs Eden vont dérouler leurs programmes jusqu’au 16 juin qui sera une journée qui coïncidera avec la journée de l’enfant africain ». Selon M. Fall, « la place de l’enfant, ce n’est pas dans la rue ».

Force est de constater que l’organisation Education et Développement de l’Enfant, qui défend la cause des enfants, est soutenue dans ses œuvres par la commune de Djiddah Thiaroye Kao, la Terre des Hommes Suisse, Conemund, l’Agence Andalouse de Coopération Internationale et l’Etat. Pour notre interlocuteur, « les autorités avaient effectué 53 sorties pour retirer ce nombre d’enfant de la rue. Eden en est à sa 15ème édition de rentrée de ses clubs. Cette activité phare entre dans le cadre de la célébration du 27ème anniversaire de la convention des Nations unies, relative aux droits de l’enfant. Le thème qui a été choisi par les responsables de cette organisation est : « La participation des clubs Eden dans le retrait des enfants de la rue ». Omar Fall ajoute que la banlieue fait partie des localités qui enregistrent un grand nombre d’enfants qui trainent de la rue et qui sont souvent exploités, maltraités, marginalisé, etc. C’est la raison de l’existence de leur organisation pour éradiquer définitivement le fléau. Selon lui, « les campagnes de sensibilisation doivent être multipliées sur la gravité de maltraiter ou de négliger les enfants qui ont le droit à la protection, à l’éducation, entre autres ». Quant à Cheikh Dieng, maire de Djiddah Thiaroye Kao, il a salué l’initiative des responsables des clubs Eden qui défendent la cause des enfants.

Sada Mbodj

Leave your comment

Please enter your name.
Please enter comment.

1 2 3 4 5

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15