Accueil / SOCIETE / Révélation de Serigne Fallou Dieng «La franc-maçonnerie vise le Mouridisme»

Révélation de Serigne Fallou Dieng «La franc-maçonnerie vise le Mouridisme»

Serigne Serigne Fallou Dieng est formel. Pour lui, ‘’la franc-maçonnerie vise le Mouridisme’’.

Pour preuve, a-t-il révélé, cela s’est certifié symboliquement avec l’émergence des néo-cheikhs païens dont les pratiques cultuelles, théophaniques, reflètent un refus catégorique de toute soumission dogmatique à l’Islam. Ensuite, le fait que la photo de la grande mosquée ait été illustrée dans le site de Refram, le prouve à suffisance, dit-il. « Pourtant la franc-maçonnerie est symbolique. Sa démonstration est aussi symbolique. Elle a fait parler d’elle en laissant libre cours aux fantasmes et les commentaires les plus fous», a déclaré Serigne Fallou Dieng du Cercle des Intellectuels Soufis. Selon lui, elle n’a enregistré ni noté aucune réprobation de la part d’un grand état-major confrérique, malgré le fait que l’effigie de la grande mosquée de Touba et celle de la mosquée de la Divinité aient été représentées et illustrées dans le site. « Je ne dis rien là-dessus, mais cette association maçonnique africaine est affiliée à la Grande Loge Nationale Française (GLNF) qui est une obédience essentiellement de la droite française, contrairement à celle de Grand Orient de France (GODF) qui est majoritairement de gauche », a-t-il fait savoir. Et ajoute que cette alliance maçonnique africaine n’est qu’un avatar spéculatif de la France-Afrique. Ainsi, le Chef religieux de noter que la maçonnerie politique n’est en substance qu’un leurre politique pour les Africains. Elle prétend permettre aux  impétrants initiés de s’instruire sur des mystères primitifs et secrets traditionnels, mais au fond  il n’en est rien. « On pourrait même se fourvoyer dans les rites écossais anciens et acceptés (REAA) ou bien des spiritualités opératoires de haute gamme et de toute sortes de thèses humanistes et des cryptogrammes hiéroglyphes et on s’y perd », a laissé entendre le Marabout. Cependant, Serigne Fallou Dieng de souligner que cette alliance africaine n’est ni la maçonnerie spéculative ni celle symbolique, toutefois elle est  en réalité un ersatz de pratiques politico- maçonniques,  en vue d’une nouvelle réinvention spéculative »  de la France-Afrique. « Donc un miroir aux alouettes pour tromper les esprits niais et curieux des Africains. Bref, la rencontre de Dakar est une pure provocation pour sonder le terrain et rameuter la galerie », a souligné le religieux.

Khady Thiam COLY

À voir aussi

Nécrologie : Sadio Mané en deuil !

L’information a été partagée par un des amis du joueur sur Facebook. Sadio Mané et …

Kolda : Une mystérieuse maladie décime le cheptel

Après les fortes intempéries de juin dernier qui ont décimé une partie du cheptel à Linguère, …