téléchargement (2)

RÉVÉLATIONS DE L’UJTL « Macky Sall n’est pas un homme de dialogue »

 L’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl) de Louga n’est pas prête à dialoguer avec Macky Sall, et pour cause. Ces jeunes libéraux soutiennent que Macky Sall n’est pas un homme de dialogue.

En conférence de  presse, hier, l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl) de Louga réfute tout dialogue avec Macky Sall. En effet, l’Ujtl tient à  rappeler à Macky Sall que le peuple sénégalais l’observe et n’accepte pas d’être le dindon de la farce d’une quelconque ruse politique. En effet, Samba Souna Wade et ses frères libéraux estiment que le Président Macky Sall « n’est pas un homme de dialogue jusqu’à preuve du contraire. Depuis son élection, en mars 2012, il a dirigé ce pays de manière solitaire en se barricadant sur lui-même avec ses quatre pelés et trois tondus d’alliés et en méprisant tout un peuple. Les Sénégalais, dans leur culture de peuple de démocratie, ont toujours souhaité vivre dans un climat social et politique pacifié. Le Président Abdoulaye Wade, qui est un homme de dialogue, a toujours accepté de discuter avec ses prédécesseurs et mieux en tant que chef de l’État, il a eu à recevoir plusieurs fois la classe politico-sociale pour discuter des questions de la Nation. Contrairement à Macky Sall, qui a systématiquement refusé le dialogue en fermant sa porte à l’opposition et aux syndicats malgré les innombrables difficultés que vivent les Sénégalais ».

Poursuivant, l’Ujtl affirme qu’elle n’acceptera, en aucune manière, « toute forme d’hypocrisie et de manque de sincérité qui sous-tendraient cet appel au dialogue ». Les jeunesses libérales de la Commune de Louga disent rester attachées aux valeurs de dialogue et de consensus mais elles restent vigilantes. « Nous rejetons toute forme de dialogue inclusif politico-social avec toutes les forces vives de la Nation (partis politiques, syndicats, etc.) et sur tous problèmes d’intérêt national (éducation, santé, justice, démocratique, développement, bonne gouvernance, droit de l’opposition, transparence, etc.) », tranchent-elles. En tout état de cause, les jeunes libéraux soulignent que la destitution de Aida Mbodj ne les rassure guère sur « la bonne foi de Macky Sall à vouloir dialoguer et cette mesure s’inscrit dans cette logique machiavélique du régime de décimer l’opposition ». C’est pourquoi, l’Ujtl donne carte blanche à Abdoulaye Wade « qui est la seule personne indiquée pour engager le parti dans un éventuel dialogue ».

Sidy THIAM (Correspondant à Louga)

Voir aussi

Macky-Sall-foule-660x330

REELECTION DE MACKY EN 2019 ‘’Macky Mo Niou Nior’’ à l’assaut des poches de résistance à Touba

Pour faire basculer Touba qui tient tête à l’Apr, ‘’Macky Mo Niou Nior/Horizon 2019’’ (2 MN), …