POLITIQUE

RÉVÉLATIONS DE ME WADE- « De l’argent d’origine illicite a été injecté dans le processus électoral de 2012 »

  • Date: 12 janvier 2016

Le Parti démocratique sénégalais (Pds) se radicalise de plus en plus avec des déclarations salées. Hier, au sortir d’un Comité directeur exceptionnel, l’ancien tout puissant ministre de la Justice, Cheikh Tidiane Sy, a lu un communiqué très salé signé par son mentor, Me Abdoulaye Wade,  qui renie  l’élection du président Macky Sall en accusant ce dernier de s’être fait élire par l’argent illicite.

Le Pds conteste la victoire du président de la République, Macky Sall. En effet, Me Wade accuse son successeur d’être mêlé dans une affaire d’argent illicite, qui aurait contribué à sa chute. « Dans le cadre de l’affaire Lamine Diack qui déclare avoir procédé au financement de l’opposition, il convient de préciser que le vrai débat réside dans le fait que de l’argent d’origine illicite a été injecté dans le processus électoral de 2012 qui a conduit à l’avènement du régime actuel », a-t-il révélé.

Le père de Karim Wade demande aux Sénégalais d’exiger la lumière sur le financement des partis de l’opposition de 2012. « Dès lors, les Sénégalais sont en droit d’exiger que la lumière soit faite dans la mesure où ce financement effectué par Lamine Diack pose non seulement la question de l’utilisation de l’argent de la corruption ‐ce qui est du domaine judiciaire‐ mais surtout celle de la légitimité même de l’élection présidentielle de 2012, qui est un problème politique, une affaire d’État, des dispositions de notre Constitution ayant été violées », dénonce-t-il. Avant d’ajouter qu’il « est quand même curieux que nos éminents juristes qui débattent, en ce moment, de la réduction de la durée du mandat présidentiel, ne se soient pas posés cette question qui, pourtant, devrait nécessiter un débat de fond ».  Tel est le message que le Secrétaire général national a chargé à Cheikh Tidiane Sy, le big boss provisoire du Pds, de transmettre à la presse et aux militants.

« Que ce soit pour Oumar Sarr, Toussaint Manga, Karim Wade, Victor Sadio Diouf, Cheikh Ahmadou Bamba Bâ, Ousseynou Ngom, Moussa Mané, Abdourahmane Ly, Serigne Abo Mbacké Thiam, Abou Aziz Bâ, Cheikh Ibra Biaye, Babacar Thiam, et tous les autres, leur seul tort est d’appartenir au Pds. Leur incarcération procède d’une instrumentalisation évidente de l’appareil judiciaire décriée par tous les Sénégalais épris de valeurs de démocratie et de justice », peste Me Wade.

 Ibrahima Khalil DIEME

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15