ECONOMIE

REVUE ANNUELLE CONJOINTE D’APPUI ENTRE LE SÉNÉGAL ET LA BAD- Un bilan positif

  • Date: 29 juin 2016

 

La Banque africaine de développement (BAD) et le Gouvernement du Sénégal ont procédé, hier, à Dakar, à la Revue annuelle conjointe de la coopération entre notre pays et cette institution. Selon la BAD, cette coopération a connu, au bout de quatre décennies, un développement considérable avec un montant total d’engagement d’environ 237 milliards F Cfa.

Cette 12ème édition de la Revue annuelle conjointe était l’occasion de faire un état des lieux et l’avancement des projets du portefeuille par rapport aux calendriers d’exécution retenus, d’identifier les contraintes et de formuler des recommandations en vue d’une meilleur efficacité dans la mise en œuvre des opérations financées par la Banque africaine de développement (BAD) au Sénégal. Quant au portefeuille de projets en cours, « le volume des engagements passe d’un montant de 321 milliards à 438 F Cfa, soit une augmentation de 4% depuis la dernière revue, avec 24 opérations dont 11 du secteur public national, 6 opérations multinationales et 7 projets du secteur privé », a fait savoir Mamadou Lamine Ndongo représentant résident de la BAD au Sénégal.

La revue du portefeuille instituée de façon permanente constitue une parfaite illustration de l’importance que le Gouvernement accorde à la qualité de la mise en œuvre des projets, condition essentielle pour la promotion de l’efficacité du développement. Selon lui, ces projets s’inscrivent dans les axes stratégiques du PSE et devront contribuer de façon spécifique à  renforcer l’autosuffisance en riz et la sécurité alimentaire et nutritionnelle, assurer la mobilité des populations et garantir l’accessibilité interne et externe du Sénégal, développer le mix-énergétique en vue d’assurer un approvisionnement fiable et bon marché en électricité, faire du Sénégal une plaque tournante pour l’investissement dans le secteur des Technologies de l’information et des télécommunications (TIC), et contribuer à l’amélioration de la qualité de vie et d’assainissement.

Ainsi, au cours de cette journée, les thèmes suivants seront abordés : la situation du portefeuille en cours de la BAD au Sénégal et l’appréciation de sa performance et les défis notamment les problèmes génériques et spécifiques assortis d’un plan d’action pour l’amélioration de la performance du portefeuille. Notons qu’au cours de cette rencontre, deux faits nouveaux sont intervenus depuis la dernière revue. Il s’agit, premièrement, de l’accès du Sénégal au guichet semi-concessionnel de la BAD qui a financé deux projets majeurs et deuxièmement l’approbation de la plus importante opération en termes de montant octroyé au Sénégal depuis le début des interventions de l’institution financière dans notre pays, en 1972.

Il s’agit du projet de réhabilitation de la route Ndioum-Ourossogui-Bakel et le désenclavement de l’Ile à Morphil. « Le portefeuille du secteur public comporte 6 opérations régionales et multinationales pour un montant d’environ de 74 milliards F Cfa. Votre institution a également augmenté ses investissements en faveur du secteur privé, durant ces dernières années, particulièrement dans le secteur des infrastructures (énergie, port, transports) », s’est réjoui Amadou Bâ, ministre de l’Économie, des Finances et du Plan. Selon  lui,  le secteur privé compte 6 opérations pour un moment d’environ 110 milliards F Cfa. Néanmoins, le Ministre souligne qu’il y a quelques problèmes identifiés et qui relèvent de son département même s’il est vrai que la situation globale du portefeuille des projets s’est améliorée. « C’est pourquoi, j’ai donné des instructions fermes à mes services pour trouver des solutions à tous les problèmes. Je souhaite que la maitrise des recommandations qui sera validée à l’issue de cette revue fasse l’objet d’un suivi régulier, pour assurer une mise en œuvre efficace des actions identifiées en vue d’une meilleure exécution des projets », rassure-t-il.

Khady Thiam COLY

 

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15