presse

REVUE DE LA PRESSE-LA RUMEUR SUR LA SORTIE DE KARIM WADE ET L’AVENIR DE L’AFP À LA UNE

La rumeur sur la sortie de Karim Wade de prison et la célébration des 17 ans d’existence de l’Alliance des forces de progrès (AFP) sont les principaux sujets traités par les quotidiens reçus vendredi à l’APS.

Le Populaire ouvre sur ‘’une nuit de folles rumeurs autour de la libération de Karim Wade’’ qui ont conduit les Karimistes à assiéger les alentours de la prison de Rebeuss dans l’espoir de voir leur leader élargi de prison.

Le journal rapporte qu’hier (jeudi), aux environs de 23h, une rumeur sur la sortie de Karim Wade de prison a circulé au point que ses partisans ont rappliqué devant la prison de Rebeuss. ‘’Mais l’attente fut vaine. Il n’y a pas eu l’ombre’’ d’un Karim Wade jusqu’à 1h du matin.

Le Témoin quotidien évoque également cette ‘’fausse alerte’’ sur la libération de Karim Wade, en titrant : ‘’Situation confuse jusque tard dans la nuit’’. Des rumeurs sur un élargissement de Karim Wade ont provoqué ‘’la sortie massive de Karimistes et autres libéraux qui ont assiégé les alentours de la prison centrale de Rebeuss jusque tard dans la soirée’’, écrit le journal.

Concernant Karim toujours, L’Observateur explique comment Abdoulaye Wade ‘’a porté le combat’’ de son fils. Le journal rappelle ‘’les tractations’’ menées par l’ex-chef de l’Etat pour faire sortir son fils de prison.

De son côté, Enquête évoque un sujet connexe à la libération de l’ancien ministre, à savoir la traque des biens présumés mal acquis et l’avenir de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) et titre : ‘’Ci-gît la CREI’’.

Parlant de l’avenir de la Cour de répression de l’enrichissement illlite (CREI), le journal écrit : ‘’Depuis que le président Macky Sall a annoncé la libération prochaine de Karim Wade (…), le condamné de cette juridiction d’exception, la fin de celle-ci se précise davantage. Surtout que beaucoup voudraient la voir mourir à jamais. Son avenir ne devrait donc tenir que sur un fil’’.

Enquête revient également sur la célébration de l’Appel du 16 juin 1999, marquant la création de l’Alliance des forces de progrès (AFP) de Moustapha Niasse, l’actuel président de l’Assemblée nationale.

Le journal parle de ‘’rebuffade de Moustapha Niasse’’ et souligne qu’‘’à l’occasion de la cérémonie commémorative de son appel du 16 juin (….), Moustapha Niasse a réitéré toute l’ambition de son parti à briguer le suffrage des Sénégalais’’.

‘’Le leader progressiste qui a écarté toute idée de fusion de l’AFP a enjoint ses militants à s’investir sur le terrain pour l’accroissement
du nombre de leurs députés aux prochaines législatives’’’, ajoute Enquête.

A ce propos, Le Quotidien titre : ‘’Niasse rallume son espoir’’, slogan de la formation dirigée par le président de l’Assemblée nationale, de surcroit N°2 de l’Etat. Morceaux choisis : ‘’Le parti n’a jamais renoncé à sa vocation de diriger le pays ; Nous ferons tout pour avoir 26 députés aux prochaines législatives’’’.

Seulement, Walfadjri souligne qu’en 17 ans d’existence, ‘’l’AFP a perdu la moitié de ses militants de la première heure’’.

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Ousmane Sow Un Géant de l’Art s’éteint

Le monde des Arts est en deuil. Ousmane Sow est mort ! L’artiste aux mains ingénieuses …