presse

Revue de la presse- La visite de Macky Sall chez le Khalife des mourides parmi les sujets vedettes

Les relations du président Macky Sall avec la famille maraboutique de Touba, l’accident survenu vendredi à La Mecque et d’autres sujets dominent l’actualité traitée dans les quotidiens, ce weekend.

« Election présidentielle : Macky et l’équation Touba », titre Walfadjri, ajoutant que le chef de l’Etat fait « face au risque de perdre Touba », autrement dit les chefs de la confrérie des mourides et leurs millions de disciples.

« Au-delà des prières qu’il a sollicitées auprès du guide religieux, le chef de l’Etat sait qu’il lui faut [re]conquérir Touba. Perdre l’électorat mouride étant un vrai risque pour un candidat à sa propre succession », commente Walfadjri.

Ce journal considère qu’il y a des motivations politiques derrière la « visite de courtoisie » du président Sall auprès du khalife général des mourides, Serigne Cheikh Sidy Makhtar Mbacké, vendredi, à Dakar.

Le Soleil voit autrement cette visite, en écrivant sur sa une que « Macky Sall magnifie la leçon de solidarité, de partage et d’entraide du khalife ».

« Dieu fait que chaque année, à la même période, le khalife nous fait l’honneur de venir à Dakar et partager ses prières et grâces. Il est venu ici prier pour les pèlerins qu’il a lui-même convoyés à La Mecque », rapporte le même journal, citant le chef de l’Etat.

Le Quotidien et L’As se sont surtout intéressés à l’accident à l’origine de la mort de 100 personnes au moins, vendredi, à La Mecque.

« La chute d’une grue dans les chantiers d’extension de la grande mosquée de La Mecque a fait plus de 100 morts et 200 blessés. La lourdeur du bilan s’explique par la forte affluence à la prière du vendredi », rapporte Le Quotidien.

Il tient à préciser, en citant l’APS, qu’aucun des pèlerins sénégalais se trouvant en Arabie Saoudite n’est parmi les victimes de ce drame.

« Il ressort des premiers témoignages que ce sont les mauvaises conditions météorologues qui ont entraîné des vents ayant déséquilibré la grue », explique L’As, sur la base des explications relayées par les médias internationaux.

Le journal Enquête évoque les « révélations d’un crash », en expliquant que « les pièces du puzzle sont tranquillement en train de se mettre en place », à la suite de la disparition, depuis samedi dernier, d’un avion de Sénégalair transportant sept personnes.

L’Observateur publie « les horribles chiffres de la violence ». « Il n’y a pas l’ombre d’un doute : l’année 2015 est comme l’une des plus meurtrières au Sénégal », écrit le même journal, en revenant sur les circonstances des « 10 cas de meurtre qui ont semé la peur dans le pays ».

Certains proposent « le retour de la peine de mort » dans les lois sénégalaises, pour mettre fin à la violence à l’origine de ces meurtres. C’est le cas du député Seydina Fall, qui dit avoir déposé une proposition de loi, à cette fin.

Le parlementaire promet de « [se] donner tous les moyens » pour obtenir de ses collègues l’adoption de cette proposition de loi.

Mais, avertit l’avocat Pape Jean Sèye, « ceux qui pensent que toute mort d’homme doit se régler par la, peine de mort se trompent dangereusement ».

Voir aussi

macky-et-decroix

RENCONTRE ENTRE MACKY ET MANKOO WATTU SENEGAL Les Législatives prévues le 02 juillet 2017

Le président Macky Sall a rencontré, hier, son opposition au Palais, durant plus de trois …