ACTUALITE

Revue de la presse- Le differend entre la ville de Dakar et le ministère du renouveau urbain à la Une

  • Date: 29 décembre 2015

Le différend entre la ville de Dakar et le ministère du Renouveau urbain au sujet de l’aménagement de places dans la capitale est l’un des sujets mis en exergue par les journaux reçus mardi à l’APS.

Au sujet du différend entre la ville de Dakar et le ministère du Renouveau urbain, Le Quotidien titre : ‘’Diène Farba bloque Khalifa Sall’’.

’’Entre la mairie de Dakar et le ministère du Renouveau urbain, on s’achemine vers un bras de fer. L’objet du litige étant le réaménagement de la Place de l’Indépendance, de celle l’Obélisque ainsi que la Corniche ouest. Selon le maire de Dakar qui n’entendant pas céder, il s’agit là de compétences dévolues à la ville’’, explique le journal.

La même publication ajoute que Khalifa Sall a réaffirmé lundi lors d’une séance du Conseil municipal que Dakar ne renoncera pas à une ‘’seule’’ de ses ‘’compétences’’ et de son ‘’autorité’’. Il a aussi rappelé que le projet d’embellissement de la Place de l’Indépendance date de 2010.

Le journal note que la Corniche ouest et la Place de l’Obélisque sont aussi au centre de ce contentieux. Le ministère du Renouveau urbain compte les embellir alors que ces places sont prises en compte dans un vaste programme de la ville de Dakar pour un coût global de 180 milliards de francs Cfa.

Evoquant ce sujet, Enquête écrit : ‘’Khalifa Sall dit niet à Diène Farba Sarr’’. ‘’Un conflit de compétence matérielle portant sur l’aménagement de la Corniche ouest, de la Place de l’Indépendance et celle de la Nation oppose depuis quelques jours la ville de Dakar au ministère du Renouveau urbain. Hier, lors d’une rencontre le maire de Dakar, Khalifa Sall a fait savoir ces lieux relèvent bel et bien de la compétence de sa commune’’, écrit Enquête.

Les quotidiens Le Soleil et l’As reviennent sur la récompense du chef de l’Etat aux Lionnes du basket, championnes d’Afrique. ‘’Un appartement, 10 millions et une décoration, Macky Sall comble les +Lionnes+’’, selon Le Soleil tandis que L’As titre : ‘’Le panier primé du +Père noël+ Macky’’.

En guise de récompense, Macky Sall a offert à chaque joueuse, un appartement et 10 millions de francs Cfa. De quoi faire dire au Témoin : ‘’Macky Sall gâte la bande à Aya Traoré’’.

Dans son édition du jour, Le Témoin revient le soutien des députés au ministre de l’Education Serigne Mbaye Thiam dans le dossier des 690 élèves-maitres exclus pour fraude. ‘’Les députés désavouent la Cour suprême’’, titre le journal

Durant l’année 2013-2014, 690 élèves-maitres ont été renvoyés des écoles de formation d’enseignants du cycle élémentaire. Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, avait estimé que ces élèves-maîtres avaient été admis dans ces écoles par fraude.

Sur cette base, il avait ordonné leur renvoi. Mais la Cour suprême a rendu une décision favorable au retour des élèves-maîtres dans les écoles de formation, à la suite de poursuites judiciaires entamées par les candidats à la fonction enseignante.

Le journal Enquête évoque l’affaire des 11 personnes arrêtées pour homosexualité en titrant : ‘’Chaude journée à Kaolack’’.

’’La police de Kaolack a eu hier toutes les peines du monde pour procéder au transfèrement au parquet des 11 homosexuels appréhendés le 24 décembre dernier. C’est une foule en colère qui s’est présentée devant les locaux du commissariat dans l’unique dessein de +brûler+ les onze. Il a fallu l’arrivée de renforts’’, selon le journal.

L’Observateur signale que les 11 individus qui ont bénéficié d’un  retour de parquet ‘’sont gardés dans un lieu tenu secret’’.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15