presse

Revue de la presse LES RÉFORMES CONSTITUTIONNELLES ANNONCÉES À LA UNE

Dakar, 2 jan (APS) – Le message du chef de l’Etat à la Nation à l’occasion du nouvel an et les réformes constitutionnelles qu’il a annoncées sont largement commentés par les quotidiens reçus samedi à l’APS.

Le populaire s’intéresse à ‘’la révolution institutionnelle’’ de Macky Sall déclinée en ‘’15 mesures’’. ‘’Le président Macky Sall a profité de son discours de nouvel an pour confirmer sa volonté de soumettre au peuple un projet de révision constitutionnelle qui comportera 15 mesures innovantes dont le retour au quinquennat’’, écrit Le Pop qui note que le chef de l’Etat ‘’entretient toujours le flou par rapport à la date du référendum’’.

Outre le retour au quinquennat, il y aura, entre autres, la modernisation des partis, la reconnaissance des droits de l’opposition, la représentants des Sénégalais de l’extérieur par des députés dédiés, l’élargissement des pouvoirs de l’Assemblée nationale en matière de contrôle de l’action gouvernementale et d’évaluation des partis politiques, un Conseil constitutionnel de 7 membres aux pouvoirs renforcés, et un Haut conseil des collectivités locales.

Le chef de l’Etat a annoncé qu’un référendum se tiendra en 2016 après consultation du président de l’Assemblée nationale et du Conseil constitutionnel.

La Tribune fait également le même constat : ‘’Macky Sall toujours dans le flou’’. Walfadjri aussi estime que Macky Sall navigue entre ‘’oublis et omissions volontaires’’ et souligne que le chef de l’Etat ‘’tient à sa nouvelle constitution qui n’a rien à voir avec ce que lui proposaient les conclusions des Assises nationales’’.

Au sujet du projet de révision constitutionnelle toujours, Le Quotidien affiche à sa Une : ‘’Les 15 coups de Macky’’. Pour le journal, ‘’il faudra encore attendre pour connaitre la date exacte du référendum’’ même si le chef de l’Etat a annoncé un paquet de 15 propositions qui seront soumises au peuple.

Dans le journal Sud quotidien, le Pr Babacar Guèye, agrégé de droit public, interpelé sur la rétroactivité de la réduction du mandat, signale que le Conseil constitutionnel ‘’pourrait bel et bien s’opposer à son application sur l’actuel mandat de Macky Sall’’ tout en précisant que l’avis des 5 sages ‘’ne lie pas le chef de l’Etat’’.

Pour Le Soleil, ’’2016 (sera) le temps de l’action’’. Dans un éditorial intitulé ‘’le discours et la méthode’’, le journal relève que le discours du chef de l’Etat ‘’est pragmatique et sa méthode porteuse de résultats appréciables’’.

Le journal souligne encore : ‘’Au chapitre de ses engagements, le président de la République a, encore une fois, rassuré ses compatriotes sur sa volonté de réduire son mandat de 7 à 5 ans au moment où des chefs d’Etats cherchent à rallonger frauduleusement leur mandat en instrumentalisant la constitution de leur pays’’.

Pour le journal Enquête, le chef de l’Etat a étalé ’’ses chiffres’’ dans les domaines de la croissance, des infrastructures, la production agricole, etc. et note que ’’’c’est une très bonne nouvelle que le Message de nouvel an du président Macky Sall soit davantage articulé autour des questions économiques plutôt que celles politiques’’.

’’Nous avons, nous Sénégalais, la bien fâcheuse tendance à ne nous
intéresser qu’aux questions politiques voire politiciennes (…)’’, ajoute le journal tout en s’empressant de souligner que les questions politico-institutionnelles sont également ’’capitales’’.

Voir aussi

79981805_gambia_jammeh_g

Yahya Jammeh aux gambiens :  » Vous, Gambiens, avez décidé que je devais partir… »

Rfi.fr- Yahya Jammeh a reconnu sa défaite à l’élection présidentielle ce vendredi soir dans une …