ACTUALITE

Revue de presse- l’adhésion des députés au renvoi définitif des 690 élèves-maitres mise en exergue

  • Date: 7 décembre 2015

Dakar, 7 déc (APS) – L’adhésion des députés au refus du ministre de l’Education nationale de réintégrer les élèves-maîtres renvoyés pour fraude est largement évoquée par les quotidiens.

Durant l’année 2013-2014, près de 600 élèves-maîtres ont été renvoyés des écoles de formation d’enseignants du cycle élémentaire.

Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, avait estimé que ces élèves-maîtres avaient été admis dans ces écoles par fraude.

Sur cette base, il avait ordonné leur renvoi. Mais la Cour suprême a rendu une décision favorable au retour des élèves-maîtres dans les écoles de formation, à la suite de poursuites judiciaires entamées par les candidats à la fonction enseignante.

Il est hors de question, pourrait-on dire pour résumer les déclarations rapportées par les députés lors de la séance plénière consacrée à l’examen du projet de budget 2016 du ministère de l’Education nationale, à l’Assemblée nationale.


« Dans son combat contre les 690 élèves-maîtres, le ministre de l’Education nationale sait désormais qu’il peut compter sur les députés. Déjà 70 parlementaires ont signé [une] résolution de soutien à Serigne Mbaye Thiam », écrit Enquête.

« L’Assemblée nationale arme Serigne Mbaye Thiam », titre ce journal, selon lequel le ministre de l’Education nationale dispose d’un « bouclier parlementaire ».

Grand-Place annonce une décision relative à ce sujet. La mesure émane de Moustapha Diakhaté, le président du groupe majoritaire à l’Assemblée nationale, Benno Bokk Yaakar (BBY) : « Nous allons mettre sur place un front national chargé d’extirper l’école sénégalaise des griffes des fraudeurs et des tricheurs. »

« Ce serait cauchemardesque que ces élèves soient réintégrés dans le système », avertit sa collègue Ndèye Dieynaba Ndiaye.

Sud Quotidien évoque le sujet en ces termes : « La majorité ’casse’ l’arrêt de la Cour suprême ».

Les députés, ceux de la majorité à l’Assemblée nationale surtout, « ont exhorté le gouvernement à être ferme avec les élèves-maîtres exclus et de ne jamais envisager leur réintégration, ni dans la formation, ni dans la fonction enseignante », rapporte Sud Quotidien.

Le Soleil insiste sur la fermeté des députés sur ce sujet, en évoquant leur « soutien total » à l’exclusion définitive des élèves-maîtres accusés de fraude.

« Un standing ovation. Rarement (…) à l’Assemblée nationale, une décision ministérielle aura suscité une approbation aussi unanime », écrit le même journal, précisant que le « standing ovation » en question a été proposé par un élu de l’opposition et enseignant de formation, Oumar Sarr, de Rewmi.

Devant les députés, le ministre de l’Education nationale a dit que « les conséquences de cette vaste fraude toucheraient directement 827 mille élèves de l’élémentaire », selon L’As.

« Serigne Mbaye Thiam dit non à la Cour suprême », titre Le Quotidien, qui rapporte ces propos prononcés par le ministre de l’Education, devant les députés : « Je ne vais pas quand même prendre la décision d’exclure 690 élèves-maîtres qui n’ont rien fait. La fraude est établie. »

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15