ACTUALITE

Revue de presse- les attentats de Paris et les menaces djihadistes en exergue

  • Date: 16 novembre 2015

Dakar, 16 nov (APS) – Les attentats de Paris et les menaces proférées par les jihadistes à l’encontre des pays engagés dans la lutte contre le terrorisme sont les principaux sujets évoqués par les journaux reçus lundi à l’APS.

’’Il ne faut pas céder à la terreur’’, déclare l’ambassadeur de la France au Sénégal, Jean-Félix Paganon, dans le quotidien national Le Soleil suite aux attaques terroristes qui ont endeuillé la capitale française, faisant 132 morts et des centaines de blessés selon un dernier bilan provisoire.

Le diplomate qui était en tournée dans l’Est et le Nord du pays a magnifié l’élan de solidarité des Sénégalais à l’endroit du peuple français, souligne le journal.

Pendant que ’’Paris pleure ses morts, Dakar se blinde’’ titre Le Témoin quotidien, notant que l’armée, la gendarmerie et la police ’’sont sur le qui-vive’’ pour mettre en exergue le renforcement de la sécurité autour des points sensibles de la capitale sénégalaise.

’’Dakar est en alerte’’, selon L’Observateur signalant que le dispositif sécuritaire a été renforcé autour de l’ambassade de France au Sénégal suite aux attentats de Paris.

Le journal signale que le Sénégal est dans la ligne de mire des groupes extrémistes musulmans de la sous-région. En effet, écrit L’Observateur ’’les services de renseignements français basés dans la région du Lac Tchad, ont intercepté des conversations téléphoniques entre des responsables de l’Etat islamique en Afrique de l’Ouest (Ex Boko Haram) et des imams arrêtés au Sénégal pour apologie de terrorisme’’.

’’Dakar sous la menace des djihadistes’’’, note à son tour Rewmi quotidien qui évoque également les conversations téléphoniques interceptées par les services de renseignements français dans la région du Lac Tchad transmises aux autorités sénégalaises.

Le journal qui a repris une source militaire française citée par l’hebdomadaire parisien Jeune Afrique (JA) écrit que les religieux écroués au Sénégal entretenaient des liens avec divers groupes djihadistes opérant au Sahel (Ex Boko Haram et Al-Qaida au Maghreb islamique, AQMI).

Selon Rewmi quotidien, les écoutes téléphoniques révèlent aussi ’’l’existence d’un projet d’attentat à Dakar, dont on ne connaît pour l’heure, ni la cible, ni le mode opératoire’’.

’’Pourquoi Dakar doit surveiller ses arrières’’ s’interroge à sa une Enquête qui fait savoir que le communiqué de Daesh (autre appellation de l’Etat islamique) revendiquant les attentats de Paris a laissé filtrer une menace claire.

’’Que la France et ceux qui suivent sa voie sachent qu’ils resteront à la tête des cibles de l’Etat islamique’’ lit-on dans le communiqué de Daesh repris par le journal.

Le chef de l’Etat Sénégalais Macky Sall qui prend part au sommet du G20 à Antalya en Turquie a invité les Etats à travailler de concert pour lutter contre le terrorisme, signale Sud Quotidien.

’’C’est un combat contre l’internationale djihadiste, qui a des méthodes éprouvées et peut frapper n’importe quel pays, à n’importe quel moment’’, a déclaré dans Sud quotidien Sall, tout en exhortant à ne peut caricaturer l’image de l’Islam.

Le Quotidien qui a repris les propos de l’ambassadeur de la France au Sénégal, Jean-Félix Paganon, fait état de la riposte de Paris suite aux attentats qui ont endeuillé la capitale française.

’’Œil pour EI’’ affiche à sa une le journal, pour parler des frappes aériennes menées par l’armée française sur les positions de l’Etat islamique à Raqqa en Syrie et l’arrestation des proches des Kamikazes en France.

Wal fadjri qui signale aussi le bombardement massif du fief du groupe islamique, signale que l’enquête sur l’attentat de Paris a enregistré des progrès avec des interpellations en France et en Belgique.

Selon ce journal, ’’la Belgique apparaît clairement comme la base arrière des commandos qui ont provoqué la mort d’au moins 132 personnes’’.

Des sénégalaises figurent parmi les victimes des attaques de Paris, rapporte La Tribune qui écrit : ’’Halima Saadi et sa sœur tuées par les djihadistes’’.

’’Halima Saadi, d’origine tunisienne, épouse du sénégalais Adama Ndiaye a été victime de trois balles des terroristes avec sa sœur Houda alors qu’elles fêtaient tranquillement l’anniversaire d’un de leurs amis dans un restaurant situé au 10 ème arrondissement’’, précise le journal.

Evoquant cette ’’fin tragique’’, La Tribune relève que quelques heures avant l’attentat, elle a parlé au téléphone avec son mari et leurs deux enfants restés à Dakar. ’’Elle était sénégalaise de cœur. Ceux qui ont fait ça, ne sont pas des hommes’’, dit son frère Béchir.

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15