Accueil / Uncategorized / Ribery fait déja rêver le Bayern

Ribery fait déja rêver le Bayern

Pour son premier match officiel avec le Bayern, Franck Ribéry s’est montré étincelant samedi face au Werder avec un doublé et une passe décisive. L’ancien Marseillais a déjà conquis son monde.

Ribéry à toute vitesse. L’international français n’a pas manqué ses débuts officiels avec le Bayern Munich samedi sur la pelouse du LTU Arena de Düsseldorf, en quart de finale de la Coupe de la Ligue face au Werder de Brême. Recrue la plus onéreuse de l’histoire du prestigieux club bavarois (26 M€), l’ancien Marseillais a déjà justifié en 81 minutes la confiance de ses dirigeants dans ce grand classique de la Bundesliga mettant aux prises les deux principaux candidats à la prochaine succession du VFB Stuttgart.

A l’image d’un Bayern déjà bien affûté et large vainqueur (4-1), Ribéry a démontré qu’il pourrait vite devenir la coqueluche du championnat au sein d’une formation avide de revanche après une saison 2006-07 apocalyptique et une quatrième place synonyme de Coupe de l’UEFA. Une anomalie pour un club sacré à vingt reprises champion d’Allemagne et qui compte quatre C1 dans sa vitrine.

Positionné au coup d’envoi sur le flanc gauche de l’attaque bavaroise avec Schweinsteiger à droite, derrière la pointe Miroslav Klose dans un 4-3-3 classique, Ribéry a mis vingt minutes avant de trouver la bonne carburation. « Après un quart d’heure difficile, le coach a préféré me repositionner dans l’axe, » confiait le nouveau n°7 bavarois aux journalistes allemands présents.

Placé en soutien de Klose, l’international français s’est montré décisif sur le deuxième but bavarois à la 27eme minute avec une accélération puis une passe pour Hamit Altintop. Profitant de l’appel de son équipier qui mobilisait deux défenseurs, le Turc ajustait une superbe frappe des trente mètres. Neuf minutes plus tard, le feu follet boulonnais faisait à son tour admirer sa précision de son pied gauche pour tromper Wiese et porter la marque à 3-1.

Les 51 000 spectateurs présents assistaient ensuite au grand classique rybérien : un déboulé le long du côté gauche puis un centre stoppé de la main dans la surface. Sans trembler, « Frosch » (ndlr : « la grenouille ») Ribéry – surnommé ainsi pour ses chaussures vertes – transformait la sentence pour clore le score et le triomphe des hommes d’Ottmar Hitzfeld.

Avant de recueillir sa première ovation officielle en quittant la pelouse à la 81eme minue, remplacé par Wagner. « Je suis très content de ma prestation, résumait devant les journalistes l’homme du match. Physiquement, je peux encore progresser mais je suis heureux. Tout est impeccable. » Il est vrai que Ribéry n’était pas sûr d’être aligné samedi, ménagé dans la semaine pour une cuisse gauche douloureuse. « Franck a fait un excellent match mais je suis persuadé qu’il peut encore mieux faire, même si c’est très encourageant », a de son côté commenté le manager général Uli Hoeness. Le Bayern tient déjà sa coqueluche.


À voir aussi

Ziguinchor après la pluie : Poubelles et ordures ménagères envahissent les rues

Des pluies fortes s’abattent depuis quelques jours à Ziguinchor. Poubelles et ordures ménagères ont fini …

Report de l’inauguration de Masslikoul Jinaan» : Serigne Khassim Mbacké menace

L’information selon laquelle l’ouverture de la grand mosquée mouride de Dakar, «Massalikoul Jinaan»,  est remise sine …