Accueil / SANTE / RIPOSTE AUX MALADIES- La solution réside dans la recherche…

RIPOSTE AUX MALADIES- La solution réside dans la recherche…

L’Académie nationale des Sciences et Techniques du Sénégal (ANSTS), a organisé hier, en collaboration avec la Fondation de l’Académie de médecine de France, le premier forum Afrique de l’Ouest-France de Santé publique et d’innovation médicale. Le Pr Doudou Ba, président de l’ANSTS, a annoncé à cette occasion que la riposte à la maladie passe nécessairement par la recherche et le développement de la technologie.

Le Sénégal va être, en l’espace de deux jours, du 18 au 19 Mai, le point de convergence de scientifiques et d’experts en science de la santé en général, et de personnes ayant une culture scientifique et médicalement spécialisé en particulier, venus d’horizon divers, pour échanger autour du thème : « santé publique et innovation médicale ». Selon le Pr Doudou Ba, président de l’Académie nationale des Sciences et Techniques du Sénégal, l’évènement est d’une importance exceptionnelle pour l’ensemble des pays concernés et, de manière spécifique, pour apporter des réponses aux problématiques de santé publique en Afrique. Car, renseigne-t-il, la riposte à la maladie passe nécessairement par la Recherche et le Développement de la technologie. « Nous avons pensé qu’il était important de donner beaucoup plus de dynamique à cette collaboration. La France a toujours appuyé le Sénégal et les pays de l’Afrique de l’ouest dans ce domaine, mais comme vous le savez, la science avance à grand pas et aujourd’hui, nous parlons de technologie, d’innovation et il est important que la collaboration entre le Sénégal à la France puisse davantage être renforcée dans ce domaine. Le Secrétaire général du Ministère de la Santé, le Pr Ibrahima Wone, venu représenter son Ministre Awa Mari Coll Seck,  de noter que la science, la technologie et l’innovation constituent des leviers moteurs qui interpellent les progrès et avancées de l’humanité. Elles permettent, entre autres applications, de contribuer efficacement à la prévention et la guérison des maladies, de même que la sauvegarde de l’environnement. Sous ce registre, dans le contexte d’un monde en pleine mutation, la recherche médicale peut se concevoir comme une chaine qui part de la recherche fondamentale et devant aboutir à l’application concrète d’histoire au bénéfice du patient. « Dans cette chaine, le rôle de la recherche médicale appliquée est d’être le pont entre toutes les connaissances théoriques et son emploi clinique concret. Le forum sera centré sur la santé publique et l’innovation médicale. Il s’agira de mener des échanges sur différentes thématiques », a informé le Pr. Selon Ibrahima Wone, ce forum s’inscrit dans une approche collaborative permettant, dans un contexte de mondialisation, d’adopter une démarche novatrice pour doter les pays concernés de recommandations et de suggestions scientifiques basées sur des situations concrètes et probantes, pour la conception, l’élaboration et la mise en œuvre de politiques publiques pertinentes en matière de santé. Il pourrait s’agir, pour le Sg, de trouver les voies et moyens pour appuyer les recherches œuvrant pour l’innovation sur les grandes thématiques médicales comme les pratiques nouvelles en chirurgie, l’amélioration de la prise en charge des handicapés, les applications avancées de la thérapie cellulaire, entre autres. Même si l’intégration des innovations médicales constitue un processus long au cours duquel l’enthousiasme de départ se meut en une nuisante incertitude au quotidien et parfois à des illusions et nécessitent à la fois la redéfinition, l’obtention des autorisations administratives, l’identification des sources d’approvisionnement, la gestion logistique et administrative d’importation de produits pharmaceutiques et l’évaluation, constituent des résultats.

Khady Thiam COLY

Share This:

À voir aussi

Médina : Plus de 300 personnes ont bénéficié de consultations médicales gratuites

(APS) – Entre 300 à 400 personnes ont bénéficié des consultations gratuites organisées, ce jeudi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *