Accueil / POLITIQUE / Riposte en choeur du régime contre Idy Macky opte pour le 5 -4- 1

Riposte en choeur du régime contre Idy Macky opte pour le 5 -4- 1

Il pense attaquer, alors qu´en réalité, il se défend. Et cela aurait pu en être autrement, si seulement…

Depuis les sorties répétées de Idrissa Seck qui s’en donne à cœur joie, les trompettes présidentielles ont repris du service. Et comment ? Les déclarations de riposte, aux airs de rappel d’un passé dont l’impact est quasi nul, sont servis comme plat de résistance pour penser freiner la batterie bavarde du leader de Rewmi. Qui vise bien ses cibles. A commencer par le chef de l’Etat qui tombe en premier dans la stratégie de bipolarisation d’un débat public et pollué. D’abord sur la question du gaz et du pétrole avec la partie mauritanienne.

L’empressement des cerveaux présidentiels ont poussé l’immaturité politique jusqu’à faire monter le Président de la République sur ses grands chevaux. Là où une simple sortie du ministre en charge de l’énergie aurait suffi pour rappeler à Idrissa Sek les B.A.B des traités internationaux et leurs modes de diffusion publique. Et la réponse ne s’est fait pas attendre, pour qui connait le talent d’Idrissa Seck. Il a mis à profit cette riposte pour ramener Macky Sall à ses débuts par un procédé hilarant.

Comme s’il ne lisait pas la marche politique et l’étude des partis en compétition contre son fauteuil, sans le savoir, il donne encore l’occasion à l’ancien Premier ministre de ramener le jeu politique en sa faveur et en ses projections futuristes. Du coup, d’une Pierre, il en fait plusieurs coups : porte-étendard du reste de l’opposition, chouchou des médias, profil d’incontournable contre Macky Sall et la bouche de ceux qui n’ont point de bouche. Et de tout cela, le pouvoir ne voit rien venir. Les levées de boucliers contre celui présenté comme son plus farouche rival et potentiel réel, qui peut l’envoyer se syndiquer au soir du 24 février 2019, ont plutôt l’air de sorties pour plaire au Chef, mais ne reposant sur aucune stratégie intelligente. Pensant se défendre, le pouvoir se réfugie à attaquer, tête baissée, contre un adversaire bien outillé et qui a été le patron de leur patron. A une période. Ce qui est tout de même curieux pour un jeune Président aspirant à un second mandat, plus ou moins hypothéqué, pour l’heure, au regard des différentes tensions sociales. Et pourtant, au regard des réalisations faites, surtout au niveau social, Macky Sall devrait avoir le vent en poupe. Malheureusement, mal entouré et projeté dans des combats inutiles, il en oublie. Entre ses mains, reposent des milliers de réalisations révolutionnaires, visibles et bénéfiques aux populations et aux masses laborieuses. On se défend avec ses propres armes et non avec celles des autres. Celles d’Idrissa Seck.

Pape Amadou GAYE

À voir aussi

Parrainage : L’opposition saisit à nouveau le Conseil constitutionnel

L’opposition va déposer un recours, ce jeudi, contre  la loi portant révision du Code électoral, …

Baba Diaw réconcilie talla Sylla et Idy : Le réveil des ‘’médiateurs dormants’’ ?

La presse a fait état, hier, de la réconciliation entre Talla Sylla et Idrissa Seck, …