ACTUALITE

Rocambolesque enlèvement d’un indien à Dakar

  • Date: 30 janvier 2016

Il se passe souvent de drôles de choses au Sénégal sans que cela ne s’ébruite. Un ressortissant indien a été kidnappé alors qu’il y était pour affaires avant d’être libéré par la police. Les faits sont relatés par le site indien « thehindu.com ».  Il s’agit d’un écrivain nommé Shreekumar Varma et basé à Chennai (capitale de l’État du Tamil Nadu dans l’Inde du Sud). M. Varma, descendant de l’ancienne famille royale de Travancore (un ancien Etat princier des Indes britanniques) a été attiré au Senegal pour négocier la vente d’une œuvre du légendaire peintre du 19ème siècle, Raja Ravi Varma, son arrière-grand-père. La toile est parmi les collections originales de la famille royale d’antan de l’œuvre du peintre. La famille a refusé de révéler si plus des peintures de Ravi Varma étaient à vendre.
Pendant le voyage au Senegal, M. Varma était censé négocier l’accord avec Subramaniam Seshadri, qui travaille dans une entreprise de construction indienne présente dans le pays. Mais, ajoute le site, les problèmes ont commencé dès que M. Varma a atterri à Dakar par un vol commercial, via Dubaï, le 18 Janvier 2016. Il a été reçu par un homme senegalais, Abdul (sans autres précisions), qui l’a informé que M. Seshadri ne pouvait pas lui parler. M. Varma a alors contacté son fils, le 23 janvier dernier, pour l’informer des difficultés qu’il avait avec les gens qui l’avaient invité à des négociations. Puis, il disparaît mystérieusement. Avant que sa famille et l’ambassade ne soient informées de son kidnapping.
Le reste est tout aussi rocambolesque parce qu’il a été libéré par la police senegalaise dans des circonstances qui ne sont encore pas révélées. L’écrivain a été libéré de ses ravisseurs dans une opération par la police, avant-hier jeudi soir, selon ce qu’une source diplomatique a déclaré à « thehindu », hier vendredi. A la suite de sa libération, M. Varma, a été amené à l’ambassade de l’Inde à Dakar, sous haute sécurité. La police senegalaise et les diplomates indiens cherchant à savoir comment et dans quelles circonstances, M. Varma a été enlevé. Un membre de sa famille de renchérir : « Les détails de l’affaire sont encore très vagues. Ce qu’on en sait, c’est que M. Varma a été enlevé par un groupe.

Selon lui, « il n’a subi aucune blessure, mais il a passé près d’une semaine dans des circonstances extrêmement difficiles ». Il ajoute:  « M. Varma était physiquement indemne, mais était très fatigué et traumatisé au moment de l’opération de police, et subit le débriefing nécessaire avec l’aide de diplomates indiens et la police (sénégalaise) ». Il faut dire que si ce membre de la famille du kidnappé refuse de révéler si une rançon a été payée ou non, l’information est tout aussi difficile à recouper à Dakar . Des diplomates ont juste consenti à dire qu’il y avait derrière cette affaire une demande de rançon de près de 2,5 millions d’euros, mais qu’ils ne savent pas si cela a été payée ou pas ni les circonstances dans lesquelles cette rocambolesque affaire a été entamée et élucidée.

Avec le populaire

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15