Accueil / Uncategorized / Roi des arènes : Modou Lo a-t-il grillé son titre ?

Roi des arènes : Modou Lo a-t-il grillé son titre ?

 Bombardier a noyé les ambitions de roi des arènes de Modou Lo, en lui infligeant la deuxième défaite de sa carrière, après celle enregistrée le 21 mars 2010 face à Balla Gaye 2.

Xaragne Lo, contrairement à son ennemi intime, Balla Gaye 2, n’a pas touché le fond. Avec deux défaites, pas d’affilées, Modou Lo a, tout de même, laissé filer l’opportunité de réaliser son rêve : devenir roi des arènes. «Le rêve de tout lutteur est de devenir roi des arènes et je le serai sous peu, Inchallah. Si c’est la voie tracée pour obtenir la couronne….», avait-il évoqué dans la presse ses ambitions, au soir du putsch de son bourreau du samedi dernier face à Balla Gaye 2, alors roi des arènes.

Ce triomphe du B52 qu’on a vite fait de banaliser, en le taxant de roi sans tact, sans charisme…, était perçu par les analystes comme un succès éphémère. Explicitement, la couronne était accessible. Bombardier pourtant auréolé, pour la deuxième fois, n’a pas joué au capricieux, comme ce fut le cas dans le règne de Yékini et Balla Gaye A peine sorti vainqueur du combat face à Ty Shinger, Xaragne Lo était plébiscité roi des arènes. Pour les chroniqueurs de lutte, jamais le lutteur des Parcelles Assainies n’avait été aussi proche de ce couronnement.

Pour la première fois, la tendance dans les commentaires avaient placé Modou Lo super favori, alors qu’il a toujours revêtu le statut d’outsider, dans ses précédents combats. Le vase d’eau qui a débordé, c’est quand des analystes avaient prédit l’enfer au B52 face à des petits gabarits.

Sur le feu de l’action, il s’est révélé que si le tombeur d’Eumeu Sène avait la même masse musculaire que le désormais roi incontesté de l’arène, le combat aurait été en la faveur de Modou Lo. Il avait déclenché les hostilités, mais s’est avéré très en deçà, physiquement. Le B52, sans surprise donc, a fait mordre la poussière au lutteur le plus populaire de l’arène. Ce qui ne peut aucunement entraver sa popularité, mais le frangin de Yékini devrait se projeter sur deux saisons, pour enfiler la couronne du roi des arènes, si «c’est la voie tracée…»

C’était possible auparavant

Balla Gaye 2 avait renversé Modou Lo, à l’issue d’un combat présenté comme l’un des plus grands derbys de ces dernières saisons. Depuis, la revanche est sur toutes les lèvres et surtout, au moment de règne du Lion de Guediawaye.

Dans une ascension fulgurante vers le sommet, le fils de Double Less n’a pas ouvert la brèche pour son adversaire historique. La donne avait changé, après la défaite de Balla Gaye 2, devant le B52 de Mbour. C’était trop tard pour Modou Lo.

Issiaka TOURE

Share This:

À voir aussi

Le Premier Ministre à l’Assemblée nationale Un Lion rugit, deux Tigres surgissent

REWMI.COM- C’est avec une démarche altière et une allure impétueuse que le Premier Ministre a …