SACCAGE DE LA MAISON DU PARTI Bamba Fall et Cie placés sous mandat de dépôt

Après trois retours de parquet, le maire Bamba Fall et ses camarades de parti, arrêtés dans l’affaire du saccage de la maison du parti, ont été placés, hier, sous mandat de dépôt pour tentative d’assassinat et associations de malfaiteurs.

Les militants étaient venus en masse, hier, au palais de justice pour soutenir les socialistes arrêtés dans le cadre du saccage de la maison du parti. Certains étaient tout de rouge vêtus tandis que d’autres avaient des brassards ou des foulards rouges. Tout au long de la journée, ils chantaient et dansaient. On pouvait entendre : “Libérez Bamba Fall…Libérez Bamba Fall…”.  Cependant, cette ambiance a été stoppée vers les coups de 18 heures par Me El Hadji Diouf qui était sorti de la cave où les mis en cause ont été entendus par le doyen des juges. La robe noire a annoncé que Bamba Fall et ses co-accusés ont été placés sous mandat de dépôt. “ Malgré toutes les observations formulées par les avocats de la défense, le doyen des juges d’instruction près du tribunal de grande instance de Dakar, a décidé de placer sous mandat Bamba Fall et ses camarades de parti”, a-t-il dit. Avant de poursuivre: “ et ceux qui sont considérés comme des nervis n’ont pas été arrêtés. On a arrêté que des membres du bureau politique et des membres de la famille de Khalifa Sall. On n’a arrêté aucun nervi qui aurait donné le nom de Bamba Fall et les noms des autres. Donc, on a établi une liste de personnalités politiques qu’il fallait arrêter. Cela est extrêmement grave”. A l’en croire, on reproche aux mis en cause une tentative d’assassinat et association de malfaiteurs.

Barthélémy Dias : “Serigne Bassirou Guèye est le procureur de l’Apr et de Macky Sall”

Après que la nouvelle a été donnée par Me El Hadji Diouf, Barthélémy Dias a pris la parole. C’est pour dire que : “ ce verdict n’est pas un verdict émanant de la justice sénégalaise. C’est un verdict émanant du pouvoir du Président Macky Sall. Je voudrais dire au Président Sall que ce qui vient de se passer est une provocation politique. Je voudrais dire au Président Sall que cette provocation politique, on lui répondra par une réponse politique”. Selon lui, ce qui se passe actuellement, c’est que nous allons vers des élections législatives et le régime de Macky Sall est conscient de la claque qui les attend au soir des élections législatives de 2017. “Etant incapables avec les soi-disant alliés du Ps, de pouvoir mettre la main sur le département de Dakar, la formule qui a été trouvée, avec la complicité de certains magistrats, est de voir comment éliminer du champ politique certains responsables du département de Dakar. J’ai déjà dit qu’après Barthélémy Dias, il y aura les autres responsables de Dakar”, a dit Dias fils avant de soutenir qu’il cherche à les exterminer au niveau de département de Dakar et qu’ils ne l’accepteront pas. Toutefois, Barthélémy Dias estime que le dossier ne devrait pas atterrir sur la table du doyen des juges. “Le procureur devait accepter de saisir le dossier et de l’instruire, mais pas au niveau d’un cabinet d’instruction. Ceux qui sont à la tête de ce pays n’acceptent pas les règles démocratiques. Tout le monde sait ce qui s’est passé à la maison du parti. Le Sénégal n’a pas de procureur. Serigne Bassirou Guèye est le procureur de l’Apr et de Macky Sall”, a-t-il conclu.

Cheikh Moussa SARR

Voir aussi

ABDOUL MBAYE PRESIDENT DE L’ACT «On n’a pas encore des députés du peuple, mais des députés du président Sall »

L’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, a repris service depuis hier. Cette fois-ci, il n’a pas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *