«Sadaga» appelle à une marche des élus  En conférence de presse à Touba, le député «Sadaga» appelle à une marche des élus pour freiner la spirale de la violence…

Le député apériste de Touba, Abdoulahad Seck «Sadaga», est très ému par l’assassinat de la 5ème vice-présidente du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE), Madame Fatoumata Matar Ndiaye. Face à une partie de la presse, à Touba, le jeune parlementaire, éploré par l’acte barbare qui a coûté la vie à sa sœur de parti, appelle à une marche de tous les élus pour dire basta à cet égrenage de la violence. A en croire : «C’est avec un-haut-le-cœur que nous avons appris la mort violente de la dame Farmata Matar Ndiaye. C’est une immense perte pour l’Alliance Pour la République (APR). Aujourd’hui, comme en Côte d’Ivoire ou au  Gabon, l’Etat doit prendre ses responsabilités et renforcer  la sécurité des élus et, notamment les députés, membres du CESE, du HCCT», a-t-il argué. Et « Sadaga» d’appeler tous  élus à battre le macadam pour se faire entendre : «L’heure est grave ! Ce qui est arrivé à la défunte bonne dame Farmata Matar peut nous arriver à tous. Je vais proposer à tous nos collègues élus de nos différentes institutions d’initier une grande marche à Dakar et dans toutes les capitales régionales pour dire basta à ce phénomène », a promis le responsable du parti présidentiel à Touba.

 

Voir aussi

Quand une femme trompée souhaite une bonne année à son ex

« Graham, si elle est si bonne au lit, tu peux rester chez elle. » Depuis quelques …