POLITIQUE

SAINT-LOUIS- Bouna Mouhamed Seck  remobilise les troupes de l’Afp

  • Date: 13 octobre 2015

«Les dinosaures appartiennent à la préhistoire». Les progressistes sont des durs à cuire. Et ils l’ont démontré, ce week-end, dans la capitale du Nord. Et c’est Bouna Mouhamed Seck qui a remobilisé les troupes.

Le chargé des élections de l’Afp a donné de l’assurance, aux militants. Car cette vague de départs n’affecte en rien l’ossature du parti. A ceux qui parlent de dinosaures, il caricature : « les dinosaures appartiennent à la préhistoire ».

« Les dinosaures ne sont plus de ce monde ». Ces paroles sont de Bouna Mouhamed Seck. Le chargé des élections de l’Afp, par ailleurs directeur de Cabinet de Moustafa Niasse n’est pas secoué par cette vague. En tournée, ce week-end à Saint-Louis, il se veut clair. « Malik Gakou n’a plus de fief ».

Il rappelle que ce dernier  a récolté 15.000 voix sur 400.000 inscrits, lors des dernières élections ». Quant à celle que l’on surnommait la lionne de Ndoucoumane « elle appartient au passé. Mata Sy Diallo a été battue en 2009 et en 2012 ».

C’est pourquoi, Bouna Mouhamed Seck souligne : « après leur mobilisation, nous avons tenu une réunion à Malème Hoddar, avec plus de 5.000 personnes devant la préfecture ».

Une raison supplémentaire pour la task force de Moustafa Niasse de dérouler tout un plan d’actions. Dans la première capitale du Sénégal, trois points ont été débattus. Il s’agit des tournées de clarification, de mobilisation et de détermination  dans les 12 régions. Aujourd’hui, il ne reste que Kaolack et Dakar. Ainsi, 28 sections ont été redynamisées. Avec plus de réunions et beaucoup de social. Associations, jeunes, personnes du troisième âge, et les femmes sont appelées à s’organiser,  car le social est important. En outre, des sujets comme la situation internationale, les couacs liés au pèlerinage se sont invités à la rencontre.

Pour Bouna Mouhamed Seck, « il ya eu des manquements ». Comme ces pèlerins « sous les hangars ». Il va falloir situer les responsabilités et prendre des sanctions. Sur le drame survenu à Mouna, « des prières ont été formulées pour la mémoire des disparus ».

Très préoccupé par la situation dans les pays voisins, le chargé des élections de l’Afp a évoqué les problèmes liés au terrorisme. « Des problèmes de sécurité essentiels, car il y va de la stabilité dans ces zones ». Comme au Mali. Sur le même registre, les progressistes « condamnent les discours intolérants ». Comme solutions, ils préconisent « la coopération entre les services de sécurité, une synergie d’actions pour gérer les problèmes sensibles » .

Ndèye DIAW

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15