Accueil / Education / Saint-Louis : des dispositions prises pour une bonne rentrée scolaire (adjoint gouverneur)

Saint-Louis : des dispositions prises pour une bonne rentrée scolaire (adjoint gouverneur)

L’adjoint au gouverneur de Saint-Louis chargé du développement, Sahib Fall, assure que les dispositions nécessaires ont été prises pour une bonne rentrée scolaire 2017-2018 dans cette région.

 Intervenant vendredi lors d’un comité régional de développement (CRD) consacré aux préparatifs de la rentrée scolaire, M. Fall s’est dit rassuré par les dispositions pour que l’effectivité du concept « Ubi Tey Jang Tey » (démarrage des cours dès le premier jour de la rentrée).
« L’IA, les IEF, les directeurs d’école, les chefs d’établissement et les enseignants prendront toutes les dispositions pour un démarrage effectif des cours dès le premier jour de la rentrée », a insisté l’adjoint du gouverneur chargé du développement, en présence notamment des IEF (inspections de l’éducation et de la formation) des départements de Dagana, Podor, Saint Louis.
Etaient également présents à ce CRD, des acteurs de l’éducation, des parents d’élèves et syndicats d’enseignants.
M. Fall, évoquant le nettoiement et le désherbage des écoles, s’est félicité de l’implication des collectivités locales, du Conseil régional de la jeunesse et de l’ODCAV (’organisme départemental de coordination des vacances), pour que les élèves soient mis dans de bonnes conditions d’hygiène et de salubrité à l’ouverture des classes.
De manière générale, des dispositions ont été prises pour l’amélioration de l’environnement et du cadre de vie des écoles et des établissements, a indiqué le secrétaire général de l’inspection d’académie (IA) de Saint-Louis, Mbaye Babou.
Cela devrait permettre un démarrage rapide des enseignements-apprentissages dès le premier jour de la rentrée, afin d’éviter les retards récurrents, préjudiciables à l’atteinte d’un quantum horaire optimal, a ajouté M. Mbaye.
Selon lui, ’’dans presque l’ensemble des établissements’’, des opérations de pompage et de désherbage ont été menées.
D’autres initiatives similaires ont été conduites en termes de désinsectisation, de saupoudrage, de désherbage, de nettoiement et la désinfection des salles de classe, a-t-il indiqué.

À voir aussi

Dakar abrite une conférence internationale sur « la marchandisation de l’éducation » ce lundi

Une rencontre internationale sur « la marchandisation et la privatisation de l’éducation » se tient à Dakar, …

Vers la création d’un grand campus franco-sénégalais à Diamniadio

Les gouvernements du Sénégal et de la France ont convenu d’étudier la possibilité de construire …