Accueil / POLITIQUE / Saint-Louis : les  »pionniers » du PDS expriment leur colère après les investitures

Saint-Louis : les  »pionniers » du PDS expriment leur colère après les investitures

Le Collectif des pionnières et pionniers du Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir) de Saint-Louis s’est ‘’très remonté » après les investitures pour les législatives du 3 juin dans lesquelles il estime que ses membres ont été ‘’oubliés ». ‘’Nous avons posé les fondements du parti. Nous l’avons aidé à percer sur l’échiquier politique mais aujourd’hui nous sommes oubliés », a déclaré Aly Ndiaye, président du collectif en marge d’une rencontre des ‘’pionniers ».

Source : Aps

‘’Le collectif regorge de compétences capables d’assumer de hautes responsabilités mais malheureusement nous ne sommes associés à rien malgré les durs combat menés pour le compte du parti dans le passé », a-t-il indiqué.

Les ‘’pionniers » avaient pensé que les choses reviendraient ‘’à la normale » après l’audience avec le secrétaire général national du parti, Abdoulaye Wade, à qui ils avaient remis un mémorandum de leurs doléances.

‘’Malgré les directives de Me Wade, les choses sont restées en l’état et l’association a été laissée en rade pour la distribution des dix millions attribués à cette occasion aux anciens de Saint-Louis », a encore dit Aly Ndiaye.

Ces anciens du PDS veulent également que ‘’leurs fils bénéficient des fruits de leurs labeurs en occupant des fonctions dans les services nationaux », mais ‘’ce sont les militants de la vingt-cinquième heure qui sont mis en scelle », a regretté Aly Ndiaye.

‘’On aurait du attendre ce moment pour adhérer dans le parti et ne pas vivre toutes ces privations vécues dans le passé du fait de notre militantisme », a affirmé un des ‘’pionniers » du PDS.

Le collectif s’est prononcé contre le mode de fonctionnement actuel du parti libéral, ‘’source de tous ces problèmes décriés », disent-ils notant qu’aucune instance régulière ne fonctionne.


À voir aussi

Le 27 juin 2011, le jour où Karim devait être tué

La charge est lourde et grave. Elle porte les empreintes de Samuel Sarr via son …

Affaires Karim, Khalifa et Imam Ndao: Amnesty International épingle le Sénégal

Dans son rapport sur l’examen périodique universel des Nations-unies, Amnesty international  met en doute l’indépendance …