ACTUALITE

SAINT VALENTIN Des hauts d’en haut ou le grand livre d’amour Les  grandes  dames et leurs hommes

  • Date: 15 février 2016

Elles sont aux côtés de leurs hommes depuis les années de braise. Mais jamais elles ne baissent les bras. Chacune dans son domaine, en bonne maitresse de maison, en  tant que collaboratrice, confidente, sœur. Des douces moitiés qui vous couvent et vous couvrent des cadeaux de la vie. Celles d’un amour toujours de béton, de réconfort moral et surtout de grande attention dans un monde où les femmes sont toujours aux avant-postes.

Marième Faye Sall

La first lady. Elle a été aux côtés de Macky Sall pour lui apporter contre vents et marées, amour et soutien. Depuis les couloirs de la faculté jusqu’au si convoité Palais présidentiel.  L’ingénieur en pétrochimie et l’étudiante ont croisé leur regard. Et ce fut des étincelles. Marième est une Saint-Louisienne qui sait partager peines,  repas copieux. La solidarité et l’entraide sont ces soucis quotidiens. Elle est le bras droit de Macky Sall. Mais ne regardez pas trop du côté de son homme… Une first lady comme on l’aime, effacée, discrète et sincère. Macky Sall est un homme qui n’hésite jamais une seconde à rendre la monnaie à Marième. C’est normal. Parce qu’à voir son marathon, il fallait vraiment une femme qui y croit, pour qu’ensemble, ils tiennent le gouvernail. Macky est discret et simple, attentionné, réservé comme le premier flic qu’il a été. Dans cette vie, il apprend encore. Et avec Marième, on sait que le Sénégal tient bien.

Viviane Wade

Son prénom renvoie vite fait au père de l’alternance. Ils se sont rencontrés, et la Besançonne a suivi les cours de Maitre. Des années amères. Le couple a  été sur la sellette.  Pour éblouir plus d’un. Viviane et Wade se sont battus pour s’imposer aussi bien sur  tous les plans. Vivi n’a jamais tremblé devant le dur régime infligé par les socialistes. Me Abdoulaye Wade en prison, Viviane était toujours là, pour lui apporter son fameux bol de fer. Ces vitamines fabriquées par un diététicien allemand qui donne force et vitalité au Pape du Sopi. Viviane s’est vite intégrée dans la société sénégalaise. Donnant des cours de couture à de jeunes filles jusqu’à sa prestigieuse fondation implantée à Nenefesha. C’est avec elle que la télémédecine est devenue une réalité au Sénégal. Abou comme il l’appelle forme avec Vivi, un joli couple. Loin des flashes. Une complicité. Vivi était toujours là, prête. Et se lamentait lorsque la police venait faire des descentes. « C’est quoi tout ce monde-là ? », se disait-elle. Mais Me Abdoulaye Wade lui disait de ne pas s’inquiéter. Parce que cela lui donnait une nouvelle force. Pour la conquête du pouvoir. Abou et Vivi tiennent toujours le flambeau.

Aminata Gassama

La belle pharmacienne a fait pâmer d’amour Abdoulaye Baldé. Si bien que le Maire de Ziguinchor affiche partout ses trente-deux dents. Aminata et Abdoulaye s’aiment toujours comme au premier jour de leur rencontre.  Confectionnant de petites recettes rien que pour l’ancien Commissaire de police. Tout circule à merveille comme dans Alice au pays des merveilles. Aminata est calme, pas affriolante.  Des kilomètres la séparent de son époux, elle ne bronche pas si elle doit être aux côtés de l’édile de Ziguinchor pour des matches ou séances de lutte. Aminata délaissait sirops, potions et cachets, pour un petit tour dans la cuisine. Aujourd’hui, ce sont ces forces puisées dans on ne sait quel plat chinois qui redonne vitalité à Abdoulaye. Abdoulaye Baldé adore toujours Ami. Cette jeune dame, si sympathique. Il trouve en elle, toute cette belle symbiose et cette grande harmonie, lorsque le soir, tous les grands dossiers brûlants vous tombent sous les yeux. Vous avez alors besoin, d’un grand bol d’amour. Que vous n’avez pas besoin de demander. Il est là, tout près. Pour vous faire oublier

Ndèye Penda Seck

Idrissa  n’a que son nom au bout de la langue. C’est la plus belle et la meilleure des épouses, se répète souvent l’ex-Maire de Thiès.  Ce dernier nargue souvent ses adversaires avec les pots de « nemaali » que Ndèye Penda macère pendant des années et qui embaume toute la maison. Depuis la salle de bain jusqu’aux couloirs. Idrissa sourit comme devant poser pour une campagne de publicité de dentifrice. Ndèye Penda, c’est sa force, son accoudoir. Bien que très éloigné de son mari, ces derniers temps, Idi, adore que sa femme qui l’appelle Mara et lui apporte ses plats préférés. Ndèye Penda Tall est discrète et sait partager elle aussi. Idy sait qu’il a trouvé la perle rare. Ndèye Penda est belle, pieuse et gracieuse. Et cordon bleu, s’il vous plait. Les mondanités, ce ne sont pas sa tasse de thé. Elle a réussi à tisser un réseau de solidarité avec du beau monde. Idi s’en glorifie, à tout va. Il sait avoir trouvé  la bonne carte. Une fée du logis.

Marie Angélique Savané

Landing passe toutes ses journées à somnoler à cause du « nemaali » de Marie Ange. La raison, la dame ajoute au  « thiourray », le restant de ces parfums haut de gamme. Imaginez le cocktail, avec ses effluves jusque dans les narines de Landing. C’est une des raisons pour lesquelles vous ne voyez plus l’homme au fameux carton rouge dans les gradins… de la politique. Landing ne cherche pas midi à quatorze heures. Tous les jours, il est sur son sofa. Tranquille. Comme d’habitude. « Angi » veille bien. Pourquoi avoir des cheveux blancs ? Parce qu’au finish, tout va comme sur des roulettes.

Marianne Niasse

Beaucoup de Sénégalais ne la connaissent pas. Mais elle a aussi ses lettres de noblesse, dans le grand livre de l’amour. Pour accompagner un Sage comme Moustafa Niasse, pendant des années. Des années, où il fallait se battre avec des mastodontes du Parti socialiste (Ps). Des jeunes et des vétérans. Mais Moustafa savait qu’en rentrant, il n’allait pas prendre des cachets mais trouver sa belle fleur, souriante et accueillante. C’est si bon pour le moral. Moustapha ne porte pas son âge. Il tient bien la manivelle. Parce que dans sa maison, il y a cette chaleur. Ce poids qu’on vous ôte rapidement en rentrant. C’est cela qui fait les grands hommes. Les tontines, les médisances et les querelles donnent des maladies incurables. Il faut donc, voir du côté de Moustafa pour en apprendre. Ce n’est pas par hasard qu’il est au perchoir. Et reste toujours d’attaque. Et d’aplomb.

Ndèye Diaw

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15