Accueil / ACTUALITES / Saisie et vente d’immeubles d’Excaf: Les explications des héritiers de feu Ben Bass

Saisie et vente d’immeubles d’Excaf: Les explications des héritiers de feu Ben Bass

 

Les 4 immeubles du groupe Excaf, dont celui abritant la Rdv, qui étaient mis en vente, ont été définitivement cédés à la Banque islamique du Sénégal (Bis). Le juge des criées, qui a tenu l’audience d’adjudication, a vendu tous les titres fonciers à la Bis. Mais le Groupe Excaf Telecom est sorti de son mutisme pour apporter des précisons. Dans une note parvenue à notre rédaction, Excaf soutient que la BIS est, jusqu’à ce jour, l’une des rares banques de la place, et la seule à ce niveau d’engagement, à lui avoir tendu la main et fait confiance dans  l’exécution du Programme de la TNT. Et sur ce, quatre des immeubles du Groupe Excaf avaient bel et bien été hypothéqués et que cette information a toujours été rendue publique. Excaf rappelle que le contexte de ce programme est marqué par un embargo concerté de toutes les banques  étrangères de la place qui ont joué la carte de la préférence nationale, en espérant que l’échec d’Excaf remette en selle les concurrents français et chinois recalés lors de l’attribution du marché de la TNT par l’Etat du Sénégal. Selon les héritiers de Ben Bass, c’est une façon de faire payer l’Etat du Sénégal et le Groupe Excaf, pour avoir eu le courage de tirer les conséquences des résultats du dépouillement de l’appel d’offres en confiant ce projet porteur et structurant à une expertise nationale.

Excaf réclame l’assainissement du secteur de la communication audiovisuelle

Excaf qui se glorifie d’avoir démontré sa maitrise de la technologie de la communication audiovisuelle, exige l’assainissement du secteur. « C’est un milieu où les  opérateurs étrangers exercent en toute impunité leurs activités, sans licence, sans payer de redevances, surtout qu’ils n’ont la moindre infrastructure technique sur le territoire sénégalais », se défausse le Groupe Excaf. Toutefois, les héritiers de Ben Bass tiennent à rassurer les employés du Groupe, ses partenaires et les téléspectateurs sénégalais. « Nous sommes certes, dans une phase difficile, mais nous avons toujours de  bonnes raisons de continuer ce projet et comptons sur un Etat soucieux de continuer à nous accompagner et à nous  baliser le chemin comme un Etat fort doit le faire pour un champion national dans n’importe quel secteur», espèrent-ils. A les en croire, ce projet est porté exclusivement par l’expertise sénégalaise et par les employés de Excaf qui sont parvenus à doter le Sénégal d’une infrastructure de TNT de dernière génération (norme DVB-T2) que la plupart des pays européens (y compris celui des concurrents) n’ont pas encore acquise.

 

À voir aussi

Mimy Touré: « Karim est un candidat épistolaire..’

Mimi Touré, ancien ministre de la Justice, demande à l’ancien ministre d’État de venir avec …

Le PM rencontre les syndicats d’enseignants

Selon les informations de l’As,  le Premier ministre Mohammad Boun Abdallah Dione va réunir aujourd’hui …