Accueil / ACTUALITES / Salif Sadio se réfugie chez Jammeh

Salif Sadio se réfugie chez Jammeh

Jusqu’à quand continuera-t-il de courir ? L’insaisissable chef de « Attika » serait au bord de la reddition. Car sous les coups de boutoir de l’armée sénégalaise, il se serait réfugié en Gambie, plus précisément dans le village natal du Président Yaya Jammeh.

Le chef de la branche armée de « Atika » serait, selon des sources sûres et concordantes, dans une mauvaise passe depuis dimanche dernier. Traqué jusque dans son dernier retranchement par la coalition rebelle, Salif Sadio d’après nos sources, a choisi d’aller se réfugier dans le village de Kanilaye (village natal du Président gambien Yaya Jammeh). Dans sa fuite, poursuivent nos sources, il laissera, en compagnie de quelques uns de ses éléments, une importante quantité d’armes lourdes de marque anglaise. Pour le moment, poursuivent nos sources, la coalition rebelle va arrêter cet assaut lancé contre le chef rebelle (Salif Sadio) avant de reprendre les hostilités dans les 48 heures. Cette situation et cette position de faiblesse notée depuis certains temps dans les rangs de Salif Sadio traduit, selon bon nombre d’observateurs de la crise casamançaise, le sentiment des autorités gambiennes de neutraliser et de vouloir arrêter certains responsables de guerre du maquis qui ne seraient plus favorables à Salif Sadio. Et pour rappel, la coalition rebelle avec son nouveau chef chargé des opérations militaires Antoine Diamacoune (neveu de Feu Abbé Diamacoune Senghor) s’est emparée de cinq des bases rebelles détenues par Salif Sadio. Cette coalition qui s’est désormais fixée comme objectif de mettre hors d’état de nuire leur frère ennemi rebelle (Salif Sadio), a conclu notre source, contrôle maintenant la plupart des bases qui étaient les plus convoitées dans le maquis.


À voir aussi

 Des étudiants Sénégalais remportent le Prix «Ericsson innovation Awards 2018 » 

Le 1er prix du concours annuel « Ericsson Innovation Awards 2018 » organisé en Suède a été …

Les 15 millions de Macky divisent le Stade Mbour

Le chef de l’État, qui recevait jeudi dernier les parents des victimes mbouroises (8 morts) …