marche_enseignants

SALY-PORTUDAL-IMPACT DE LA GREVE DES SYNDICATS D’ENSEIGNANTS SUR L’EXECUTION DES PROGRAMMES SCOLAIRES   LES INSPECTEURS D’ACADEMIE PROPOSENT UNE BATTERIE DE MESURES

La coordination des inspecteurs d’académie élargie à des directeurs nationaux du ministère de l’éducation nationale a proposé hier à Saly-Portudal, une batterie de mesures, suite à l’examen de l’impact de la grève des enseignants sur les niveaux d’exécution des programmes dans le préscolaire, l’élémentaire et le moyen secondaire. Les recommandations faites reposent sur un examen du nombre d’enseignants ayant observé la grève, de la tenue des conseils de classes dans les lycées et collèges et du niveau d’exécution des programmes scolaires.

La coordination des inspecteurs d’académie, dont la résolution a été présentée par Moustapha Diagne, Chargé de la formation du ministère de l’éducation nationale, à côté de la conseillère technique du ministre chargée des syndicats,  en appelle à «un esprit de dépassement et à un haut sens des responsabilités au plan individuel et collectif pour un retour immédiat et définitif de la stabilité de l’école».

Les mesures retenues recommandent le maintien des examens de fin d’année aux dates initialement fixées pour le Cfee, le Bac et le Bfem. Elles suggèrent la poursuite des enseignements-apprentissages jusqu’au 15 juin 2016. Par conséquent, leur souhait est une programmation des compositions à partir du 16 juin 2016. Concernant les classes de 3e et de Terminale, les dates des compositions sont fixées dans la première quinzaine du mois de juin.

Ces dispositions sont assujetties, selon les inspecteurs d’académie, à assurer aux élèves par urgence et par nécessité, les conditions d’une bonne fin d’année scolaire; à favoriser leurs facteurs de réussite ; et ceci dans le but, de ne pas perdre les importants investissements consentis par les collectivités, les parents d’élèves et les différents partenaires. Auparavant, la coordination des inspecteurs d’académie a fait le point sur le nombre d’enseignants ayant observé la grève. Ils font 32,78% au préscolaire et à l’élémentaire. Ce ratio donne parmi eux 25,08% d’enseignants ayant capitalisé entre 1 et 10 jours de grève. Dans le moyen-secondaire, la grève a été suivie par 58,55% des professeurs dont 48 ,22 % ayant fait entre 1 et 10 jours de grève. D’une manière générale, les statistiques donnent un pourcentage de 7,7% pour les enseignants ayant totalisé plus de 10 jours de grève dans le préscolaire et l’élémentaire et 13,33 % des professeurs du moyen-secondaire pour le même record.
Sur l’évaluation des collèges et lycées du pays ayant tenu des conseils de classe, on trouve respectivement 34,83% et 18,75%. Concernant la progression des enseignements-apprentissages au préscolaire et à l’élémentaire, dans les 16 académies du pays, 15 affichent un bon niveau de progression. Dans les collèges, les statistiques révèlent une bonne progression dans 11 académies, et moyenne dans les 5 autres. Les lycées totalisent une progression bonne dans 8 académies, moyenne dans 7 et faible dans une seule.
Sud quotidien

Voir aussi

barthelemy dias

Barthelemy Dias octroie des bourses aux étudiants de sa commune

L’éducation et la formation font des préoccupations majeures du maire de Sacré Coeur. En effet, …