Accueil / ACTUALITES / Samsidine Sow de l’UCS : «Ce régime est infesté de détenteurs de biens immobiliers»

Samsidine Sow de l’UCS : «Ce régime est infesté de détenteurs de biens immobiliers»

Le porte-parole de l’Union centriste du Sénégal Samsidine Sow a révélé, hier que certains dignitaires de l’actuel régime ont des biens qu’ils n’ont pas pourtant hérités et sont à l’abri de la traque desdits biens, pour des raisons politiques.

Ce lieutenant du président Abdoulaye Baldé soupçonne une justice de deux poids et deux mesures dans la traque des biens mal acquis. «D’abord, concernant l’affaire Karim Wade, le Président Abdoulaye Baldé, à l’instar de tous les leaders, de la mouvance présidentielle comme de l’opposition, a exprimé son opinion, de façon responsable et sereine. Mais aussi critique, en dénonçant vigoureusement la vague d’arrestations d’opposants au régime de Macky Sall. Ce qui pourrait être préjudiciable à la cohésion et la stabilité sociale, parce que sources d’agissements et de tensions, en dénonçant aussi, comme beaucoup d’organismes de défense des droits de l’homme dont Amnesty, la Justice sélective dans la fameuse traque des biens supposés mal acquis orientée exclusivement vers des opposants», a-t-il souligné. Par contre, il révèle que le pouvoir cache certaines personnalités qui se sont enrichies illicitement. «Le pouvoir actuel, dans l’exécutif comme dans le législatif, est infesté de gens extrêmement nantis, détenteurs de beaucoup de biens immobiliers, mobiliers, de sociétés qu’ils n’ont pas pourtant hérités et qui sont à l’abri de la traque desdits biens, pour des raisons politiques. Cela est une injustice. Donc, que Monsieur Baldé dénonce cela n’est ni un crime ni un délit, encore moins une menace ou une pression de sa part», précisera-t-il. Sur la prochaine convocation de son mentor, dans le cadre de cette traque, Sow persiste et signe : «le Président Baldé, à maintes occasions, a clamé haut et fort son attachement aux valeurs de bonne gouvernance et de transparence, en tant que démocrate et républicain. Donc, il n’a point besoin de proférer des menaces ni d’exercer une pression à l’endroit du pouvoir pour empêcher l’application de valeurs et de vertus qu’il a toujours prônée.» L’Union centriste du Sénégal demande à Macky Sall d’inclure les membres de son régime «infesté de bout en bout pour le débarrasser des souillures qu’il contient. C’est cela une justice équitable. Point de doute sur la compétence et la probité morale de nos vaillants magistrats que nous respectons beaucoup, mais force est d’admettre que le pouvoir a souvent une capacité d’influencer certaines décisions de justice à relent politique et ce n’est pas sous Macky seulement», corrige l’Ucs dans un communiqué.

Ibrahima Khalil DIEME

À voir aussi

« Au-delà de Tombouctou » : Pr Ousmane Kane resurgit l’authenticité de l’histoire de l’Afrique de l’Ouest musulmane

Chose promise chose due ! Le professeur Ousmane Kane a présenté son livre Beyond Tumbuktu version …

Le président de la Turquie félicite Macky Sall

Le président de la coalition Benno Bokk Yaakaar Macky Sall a reçu les félicitations du …