Accueil / ACTUALITES / Samuel Sarr a été proposé par Macky Sall comme ministre de l’Energie, selon le SG du gouvernement

Samuel Sarr a été proposé par Macky Sall comme ministre de l’Energie, selon le SG du gouvernement

Samuel Sarr a été proposé au poste de ministre de l’Energie par le Premier ministre Macky Sall, a assuré dimanche Me Alioune Badara Cissé, secrétaire général du gouvernement, qui a assuré que le chef du gouvernement a également passé l’éponge sur les critiques passées de l’ancien directeur général de la SENELEC à son encontre. A la question de savoir si c’est le premier ministre qui a proposé Samuel Sarr comme ministre de l’Energie, Me Cissé a répondu : ‘’bien sûr et le président de la République l’a validé ».

Source : Aps
‘’Et Samuel Sarr a été nommé ministre de l’Energie », a poursuivi le secrétaire général du gouvernement, interrogé lors de Grand Jury, émission politique hebdomadaire de la Radio futurs médias (RFM, privée).

Comme on lui demandait si c’est ce scénario qui s’est vraiment passé ou s’il faisait juste référence à un principe constitutionnel ‘’extrêmement important » qui veut que le président de la République nomme les membres du gouvernement sur proposition du Premier ministre, Me Cissé a répondu que cette disposition de la loi fondamentale ‘’ne vaut que s’il a application ».

‘’Et je pense que dans ce cas-ci il a trouvé application. Le Premier ministre a souhaité la bienvenue en conseil des ministres à Samuel Sarr ministre de l’Energie et lui a souhaité plein succès, tout en lui assurant la solidarité gouvernementale autour de l’énorme chantier qui est désormais le sien au niveau de l’Energie ».

Ancien directeur général de la SENELEC, Samuel Sarr avait démissioné de son poste, en accusant le Premier ministre d’avoir demandé son départ auprès du chef de l’Etat, qui a refusé selon lui.

‘’Les gens ont vu que j’ai beaucoup réalisé et le Premier ministre avec qui je ne m’entends pas du tout m’a fait la guerre. Ils cherchent à politiser la SENELEC et je me devais de protéger la société contre les prédateurs », avait déclaré Samuel Sarr.

‘’Macky Sall est incompétent. C’est un complexé et il est là tout juste parce que » le président de la République Abdoulaye Wade ‘’n’a personne d’autre à mettre à sa place », avait-il poursuivi.

‘’Le Premier ministre est obligé de passer l’éponge » sur ces critiques, ‘’de la même manière qu’il est obligé de recevoir, de subir des critiques, très acerbes », a réagi le secrétaire général du gouvernement.

‘’Et je pense que c’est son rôle de tempérer les ardeurs des uns et des autres et de passer l’éponge au plus vite », a-t-il estimé

À voir aussi

Verdict attendu dans le procès de Khalifa Sall La vérité tient à un fil

REWMI.COM Les plaidoiries ont été bouclées hier. Le Procureur et les avocats ont vidé leurs …

Rapport d’amnesty sur le Sénégal Macky, la justice et les forces de l’ordre au-dessus de la loi

Amnesty International a publié hier son rapport annuel sur la situation des droits humains dans …