Accueil / ACTUALITES / Samuel Sarr promet l’électricité aux populations

Samuel Sarr promet l’électricité aux populations

«Faire en sorte que tous les Sénégalais accèdent à l’énergie aussi bien pour les ménages que pour les usines ou les lieux de travaux ». C’est du moins le souhait du nouveau ministre de l’Energie Samuel Sarr. Il l’a affirmé, hier lors de la cérémonie officielle de passation de service.

Source : Le Matin

«J’ai conscience du caractère hautement stratégique du secteur et en ce qu’il conditionne la compétitivité de la structure industrielle. Dès lors, notre chalenge premier est de faire en sorte que les craintes que les angoisses de nos compatriotes ne soient qu’un mauvais souvenir », a affirmé le nouveau ministre de l’Energie, Samuel Sarr.

Ainsi, devant les inspecteurs d’Etats, il a dit son ambition de faire de ce secteur « un secteur apaisé ». « Nous devons faire du secteur de l’énergie, le poumon de notre économie, un secteur performant », a-t-il ajouté. Le nouveau ministre de l’Energie compte potentialiser ses efforts par des politiques hardies efficaces afin que les consommateurs et les usagers ne souffrent plus dans ce domaine. Et là, il demande aux associations des consommateurs, aux partenaires de développement et aux banques locales de les accompagner. Qu’il s’agisse du secteur pétrolier ou de l’électricité, il importe pour lui de consolider les politiques déjà définies par le Chef de l’Etat Me Wade et aussi d’identifier avec tous les acteurs concernés des voies et moyens de jubiler la crise actuelle.

Cependant, il a précisé que l’espace de passation ne sert pas d’endroit idéal pour décliner une feuille de route. Néanmoins, il espère non seulement s’appuyer fortement sur les cadres et les personnes du département et ses démembrements, mais aussi composer avec tout le monde pour mener à bien les politiques définies dans le secteur par Me Wade. Et cela sous la conduite de Premier ministre Macky Sall. « Je sors d’ici certes avec des nouvelles missions, mais la tête haute parce qu’habité par l’esprit du devoir accompli pour tout ce que nous avons réalisé », a auparavant déclaré le ministre sortant M. Madické Niang sans faire de bilan. Ce bilan, dit-il ne lui appartient pas. Pour lui c’est un moment important car il est à la tête de ce ministère depuis septembre 2003.

« Il faut reconnaître que malgré toutes les difficultés liées à l’environnement obscur, vous avez pu relancer les activités de la Sar et poser durablement les jalons d’une souveraineté énergétique, il me reviendra de la consolider en relation avec nos partenaires », a reconnu son successeur.


À voir aussi

Ebullition dans les secteurs névralgiques de la société : 2018, Une année asociale

Le Gouvernement avait décrété que 2018 sera une année sociale. C’est-à-dire une année durant laquelle …

Exclusif/ Un scandale de 150 milliards F à Air Sénégal SA

L’Etat du Sénégal a pris le Fonsis et le Ministère des Finances à qui il …