eva-marie-coll-s421 (1)

SANTÉ : LANCEMENT DE LA CAMPAGNE  DE LUTTE CONTRE LES MALADIES TROPICALES NÉGLIGÉES Le ministre de la Santé donne le coup d’envoi à Yéne

 Éliminer et contrôler les Maladies tropicales négligées (Mtn) dans l’ensemble du territoire, d’ici l’horizon 2020, tel est l’objectif majeur que se fixe le Gouvernement du Sénégal. Des maladies transmissibles d’origines parasitaires, bactériennes ou virales très dangereuses pour les populations. Le Ministre Eva Marie Coll Seck a procédé, hier, à Yéne, au lancement d’une campagne dédiée à leur éradication.

Aux nombre de dix-sept (17) dont dix (10) sont endémiques au Sénégal, les Maladies tropicales négligées ou Mtn sont considérées par l’Oms (Organisation mondiale de la santé) comme responsables de la mort de 534.000 personnes  par an dans le monde. Cependant, pour le Représentant résident de l’OMS au Sénégal,  plus d’un milliard de personnes  sont, aujourd’hui, affectées par une ou plusieurs maladies négligées dans le monde et le continent africain supporte la moitié de cette charge de morbidité mondiale. C’est qui explique, selon toujours le Dr Deo Nshimirimana, qu’en 2013, les ministres africains de la Santé conscients de la gravité de ces endémies avaient décidé d’adopter une résolution qui a sous-tendu l’élaboration d’un Plan stratégique pour lutter contre ces Mtn, avec comme vision une « Afrique sans maladies tropicales négligées ».

Le Sénégal a, dans cette perspective, mis en application, et en accord avec les pays membres de l’OMVS et l’USAID une convention commune en vue de lutter contre ces maladies. Venue présider la journée de lancement de la campagne de lutte contre les Maladies tropicales négligées (Mtn), le Pr Eva Marie Coll Seck a annoncé que le Gouvernement du Sénégal a décidé de mettre en œuvre durant la période 2016-2020 un programme accéléré pour éliminer et contrôler ces maladies en initiant notamment une vaste campagne d’information et de sensibilisation sur ces endémies d’ici 2020 ; en administrant gratuitement des médicaments dans toutes les écoles et Daaras du Sénégal pour tous les enfants âgés de 5 à 14 ans.

Cette campagne qui a été lancée, hier, à Yéne, va durer un mois (du 15 avril au 15 mai 2016) ; et compte  aller en croisade contre des maladies comme la Bilharziose, le Trachome, la Filariose lymphatique, l’Onchocercose et les Géohelminthias. Des maladies mortelles dans certains cas et qui peuvent handicaper ou défigurer des enfants ou entrainer du retard dans leur intelligence scolaire ; raison pour laquelle le ministre de l’Éducation nationale, Serigne Mbaye Thiam, a été choisi comme parrain de cette édition.

Signalons que Yéne et le District sanitaire de Diamniadio choisis pour abriter ce lancement, l’ont été selon le ministre de la Santé, pour les encourager et les féliciter  pour leurs efforts faits en matière de couverture médicale.

Djiby GUISSE

Voir aussi

300x125_0796400d550632a1316d1cd91420f0fb787478f8

Un cas d’infertilité dû à la tuberculose

On pense souvent aux répercussions de la tuberculose sur les voies respiratoires. Mais, mal soignée, …