Accueil / SANTE / Santé oculaire: Les chiffres de la cécité et de la déficience visuelle

Santé oculaire: Les chiffres de la cécité et de la déficience visuelle

À l’instar de la communauté internationale, le Sénégal va célébrer au deuxième jeudi du mois d’octobre (le 11), la Journée mondiale de la vue sous le thème : « Les soins oculaires partout et pour tous ».  En prélude à cette manifestation, le Programme national de promotion de la santé oculaire a tenu une rencontre avec la presse afin d’alerte sur les nombreux cas de malvoyants et sur l’accessibilité des soins oculaires.

La prise en charge de la santé oculaire reste un véritable défi pour les professionnels du secteur. Au Sénégal, l’on compte 63 ophtalmologistes dont 52 vivant à Dakar.  La prise en charge des malades de la vue est tout à fait un casse-tête, même si maintenant dans les régions des soins sanitaires sont dispensés. Selon les dernières estimations sur la prévalence de la cécité qui est de 1.42%, avec 165 000 aveugles, 555 000 malvoyants attendent d’être pris en charge par les services de la santé. De l’avis du Dr Mouctar Dieng Badiane, coordonnateur du Programme national de promotion de la santé oculaire au Ministère de la Santé, « 8 sur 10 cas de cécité au Sénégal peuvent être évités ou traités. Il suffit d’assurer les soins de service complets, les normes de santé et avoir une accessibilité à l’eau et à l’assainissement, la gouvernance, tout en promouvant la gratuité pour les pauvres ». Thiès, Louga et Diourbel sont les régions les plus touchées par ce fléau, même si beaucoup d’actions ont été menées dans ce cadre pour réduire drastiquement cette maladie. La  cataracte qui est la première cause de cécité, précise-t-il, a permis d’enregistrer 35 000 à 50 000 aveugles par an dans ce pays. Parlant du traitement de cette maladie par les tradipraticiens, ce dernier de faire savoir qu’aucun guérisseur ne peut traiter la cataracte. « Le traitement de la cataracte est chirurgicale, partout dans le monde », a-t-il affirmé.

36 millions aveugles dans le monde

Le coordonnateur national du programme national de promotion de la santé oculaire a également fait part qu’un programme est en cours dans ce pays et a pour objectif de réduire la prévalence à moins de 1%, avec différents plans stratégiques et d’actions pour vaincre ce fléau. Cette journée qui a pour thème  « Les soins oculaires partout et pour tous », vise à promouvoir la santé de la vie à travers le monde. D’après les dernières estimations de l’Oms dans le monde, la cécité et les déficiences visuelles sont responsables d’une déficience visuelle chez plus de 253 millions de personnes. Parmi cette couche, 36 millions sont aveugles et 124 millions présentent des vices de réfraction non corrigés (myopie, hypermétropie ou astigmatisme).

Selon toujours Dr Badiane, 86% des cas sont curables ou évitables. Cependant, la plupart de ces handicapés visuels, soit 90%, vivent dans les pays pauvres et qu’en Afrique deux sur trois aveugles sont des femmes. D’où l’urgence d’agir et de mettre en œuvre des plans d’actions pour réduire ce poids qu’est la cécité. Pour Salimata Bokoum, représentant Sightsavers, un partenaire de l’État du Sénégal, « un grand projet (2017-2021) d’élimination du trachome est en cours et devra permettre de poursuivre la lutte pour prétendre l’élimination à l’horizon 2020 ». 69 Centres oculaires ont été répertoriés au Sénégal dont les 60% se trouvent entre Dakar et Saint Louis. Mais, tous les centres d’excellence se trouvent dans la capitale à Dakar.

 

Ngoya NDIAYE

 

 

 

 

 

 

À voir aussi

Décès de Sidy Lamine: son inhumation reportée, Kaolack réclame la dépouille

L’inhumation de Sidy Lamine Niass  prévue aujourd’hui au cimetière de Yoff est reportée à demain  …

Italie: 5 Sénégalais arrêtés pour trafic de drogue

Cinq Sénégalais dont une femme ont été arrêtés en Italie pour trafic de drogue dure. …