Accueil / SANTE / SANTE Plaidoyer pour une journée Alzheimer dans l’agenda de l’OMS

SANTE Plaidoyer pour une journée Alzheimer dans l’agenda de l’OMS

La maladie d’Alzheimer touche plus de 60% de personnes en Afrique. Même si le nombre de victimes de cette maladie n’est pas exactement connu au Sénégal, le constat est qu’elle prend de l’ampleur. C’est à cet effet que le ministère de la sante a organisé, hier, avec les journalistes, une journée de sensibilisation sur la maladie où un plaidoyer a été lancé pour l’inscription de la journée Alzheimer dans l’agenda de l’OMS.
La maladie d’Alzheimer qui se manifeste par des troubles de la mémoire est un problème de santé publique qui doit bénéficier, aujourd’hui, d’une plus grande attention, selon le neurologue, Kamadore Touré, chef de la Clinique de la mémoire de l’Hôpital de Fann à Dakar. Elle est donc une maladie progressive et dégénérative du cerveau ou des cellules cérébrales qui conduit à une confusion ou un manque de mémoire, de capacités intellectuelles, sociales et de réactions émotionnelles anormales.

Au sujet des causes de cette maladie, le Dr Touré a fait savoir qu’elle ne relève pas d’un processus naturel du vieillissement mais doit être prise en compte dans les préoccupations quotidiennes. «C’est une maladie due à une lésion des cellules du cerveau qui ne joue plus son rôle. Elle se manifeste par des troubles du langage, des gestes, des comportements et des perturbations des activités instrumentales de la vie quotidienne», a-t-il précisé. Aussi, les sujets jeunes sont-ils également exposés parce que l’alcool et le tabac sont des facteurs favorisants de même que les comportements sexuels à risques, les maladies chroniques qui peuvent entraîner des lésions au niveau du cerveau.

Dr Touré reconnaît l’absence d’une situation exacte de la maladie au Sénégal, mais note qu’un tour dans les familles peut donner une idée de la présence alarmante de la maladie. Toutefois, seule une recherche plus poussée permettra d’avoir des exactitudes sur l’ampleur de la maladie dans la population sénégalaise.

Cette rencontre a été le lieu d’un plaidoyer, lancé par le médecin, auprès du représentant de l’OMS, pour que cette journée du 21 Septembre soit dédiée à cette maladie.

Mamadou DIOUF


À voir aussi

Cancer du col: Un vaccin introduit dans le PEV

En prélude au lancement de l’introduction du vaccin contre le cancer du col de l’utérus …

La dengue arrive à Dakar

Après Fatick, Touba et Rosso Sénégal, la dengue se signale à Dakar. Selon la Rfm …