Accueil / SANTE / Santé sexuelle : Un guide mis à la disposition des jeunes

Santé sexuelle : Un guide mis à la disposition des jeunes

Un outil de communication sur la santé sexuelle et reproductive, le genre et les droits humains à l’intention des jeunes a été présenté, hier, à différents acteurs actifs dans le domaine pour servir de guide aux jeunes dans le cadre de la prévention contre les infections sexuellement transmissibles, le Vih Sida, les grossesses précoces…

Le document, élaboré à l’initiative de l’Alliance nationale de lutte contre le Sida, a été présenté, hier, par l’un des consultants, Tidiane Kassé, coauteur du document avec la sexologue Dr Jeanne Diaw, au cours d’une journée de partage du document tenue à Dakar.

Il s’agit de « proposer aux jeunes un livret en format pochette qui contient toutes les informations utiles sur la santé sexuelle et reproductive, les moyens de prévention, les adresses des structures de santé et des organisations communautaires qui offrent des services de prévention et de prise en charge aux jeunes au Sénégal, en Guinée-Bissau et en Gambie », a souligné M. Kassé.
« C’est un document de 40 pages qui n’est pas exhaustif, mais contenant 17 chapitres sur plusieurs sujets qui intéressent la santé des jeunes de façon générale », a-t-il relevé.
Ainsi, dans l’optique de « synthétiser le document et de proposer un guide beaucoup plus allégé avec toutes les informations essentielles », cette rencontre de partage a été organisée dans le but d’améliorer le contenu du guide. Selon le consultant, « cet outil est surtout un guide qui offre des éléments pour mieux appréhender les questions posées par les jeunes en matière de santé sexuelle et reproductive ». Le guide est donc proposé aux adolescents et aux jeunes par l’Ancs pour « renforcer leurs capacités d’analyse d’appréhension et de prise de décisions sur des questions qui les interpellent et façonnent leurs vies ».

Pour le facilitateur de la rencontre, Omar Boun Khatab Guèye, il s’agit d’arriver à « un guide partagé et révisé » par tous les acteurs impliqués dans la santé de la reproduction des jeunes. D’après les termes de référence de la rencontre, il est important d’avoir un outil de communication qui puisse concilier la santé sexuelle et reproductive, le genre et les droits humains afin de répondre plus efficacement à l’épidémie du Vih/Sida et aux besoins des individus en général.

Le Soleil

À voir aussi

Matam- Journées de consultations médicales gratuites à Loumbol Baladji plus de 2000 personnes consultées…

Les populations de Loumbol Baladji, localité de l’arrondissement des Agnam, dans le département de Matam …

Lutte contre le paludisme : La campagne de chimio-prévention chez les enfants lancée à Kédougou

Le Soleil- La région médicale de Kédougou, sous la houlette de son médecin-chef Dr Cheikh …