Accueil / ACTUALITES / Sapeurs-Pompiers: Le général Mor Seck prend ses quartiers

Sapeurs-Pompiers: Le général Mor Seck prend ses quartiers

La Caserne Malick Sy de Dakar a abrité, hier, la cérémonie d’installation du nouveau commandant de la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers (BNSP). Le général Mor Seck, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a pris l’engagement de s’inspirer des anciens pour atteindre les objectifs fixés.

Le général Mor Seck, nouveau Commandant de la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers (BNSP), a été officiellement installé, hier, dans ses fonctions. Il s’est engagé, dans la lignée de ses prédécesseurs, à poursuivre l’effort de maintien et de renforcement de la crédibilité de cet outil de sécurité et de défense civile. « Je m’engage à poursuivre, sans relâche, les efforts de nos devanciers qui ont fait de notre institution un outil de sécurité et de défense civile crédible », a-t-il déclaré à la Caserne Malick Sy de Dakar, en présence du Ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye. Il enchaîne : « armée de sa noble devise, +Sauver ou périr+, héritée des anciens corps et groupements des sapeurs-pompiers, la Brigade nationale se doit de porter très haut notre étendard en conduisant ses missions avec célérité et efficience. Le commandement compte sur l’engagement, le sens professionnel profond et l’éthique des femmes et des hommes qui composent la Brigade nationale des sapeurs-pompiers, pour faire face aux défis du moment, à l’évolution des risques et menaces ». Aux sapeurs-pompiers venus en nombre à la cérémonie d’installation, il leur a également rappelé le « processus irréversible » initié par l’Etat du Sénégal dans le cadre d’une montée en puissance de l’institution pour une meilleure sécurité civile des populations. La médicalisation des secours sera améliorée pour mieux prendre en charge les victimes lors de certaines interventions, a fait savoir le Commandant des sapeurs-pompiers qui a, entre autres, cité les secours nautiques, radiologiques, biologiques, chimiques et autres opérations de sauvetages ou de déblaiement.

« La finalisation du projet Poly technologie au courant de l’année 2019, pour un montant de vingt-six (26) milliards de FCFA, facilitera la mise à niveau d’une grande partie des unités de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers », a-t-il fait valoir.

Il faut dire que le nouveau Commandant de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers, promu récemment général, a succédé au général de brigade Victor Tine, admis dans la deuxième section des cadres des armées. Le général Seck, ancien Commandant en second de la BNSP, est désormais à la tête d’une structure disposant d’un effectif de quatre mille sept cent cinq (4.705) officiers, sous-officiers et militaires de rang et personnels civils répartis comme suit : 58 Officiers, 1166 Sous-Officiers, 3477 militaires du rang et 4 personnels civils. La BNSP dispose de 62 engins d’incendie, 75 ambulances, 34 engins spéciaux, 265 motopompes, 20 électropompes et 96 véhicules d’intervention, de liaison et de commandement. Le nouveau patron des Sapeurs-pompiers a fait sa formation militaire au Maroc, à l’Académie royale de Mekhnès, avant de l’approfondir au Sénégal, à l’Ecole d’application de l’infanterie de Thiès. Il a obtenu plusieurs diplômes professionnels en France, au Bénin, etc. Marié et père de famille, le général Seck a commandé le troisième contingent des sapeurs-pompiers sénégalais qui avait été déployé au Koweït, entre 1998-2001.

 

Cheikh Moussa SARR

 

À voir aussi

Exclusif-Suite polémique au Ps: Voici la vidéo où Tanor tend la main aux exclus

Voici la vidéo qui confirme les propos d’Abdoulaye vilane, porte-parole du Parti Socialiste. En effet, …

Diourbel encore à la Une : Un vieux lâchement tué et abandonné