Accueil / POLITIQUE / Se sentant laissés en rade, les Laobés menacent de tourner le dos à l’Apr
Mise en page 1

Se sentant laissés en rade, les Laobés menacent de tourner le dos à l’Apr

 La fédération des Laobés du Sénégal et de la Diaspora (Flsd) se dit frustrée de la négligence dont elle est victime de la part des hauts responsables du parti de Macky Sall. En conférence de presse, ses membres ont appelé le président de la République à mieux considérer leur apport dans la massification de l’Apr.

Après avoir félicité les membres de sa structure, toujours déterminés à le soutenir, Bara Sow, le président des Laobés rappelle qu’ils n’ont jamais cessé de s’activer à l’émergence et à la protection des intérêts de leur communauté, tout en accompagnant Macky Sall dans la réalisation de ses projets nationaux. Il y a moins de deux mois, cette communauté avait fait une sortie pour se dire en phase avec le régime. Aujourd’hui, cette même structure crie son ire. «Notre communauté a toujours été laissée en rade. Nous n’avons jamais baissé les bras, depuis l’accession de Macky Sall au pouvoir pour le soutenir. Meetings et caravanes ont été organisés, à plusieurs reprises dans la banlieue et dans d’autres localités du pays, pour vulgariser les projets de l’Etat. Mais, les Laobés ne sont pas rétribués à l’aune de leurs efforts», lit-on dans le document remis à la presse. Selon Sow, leurs demandes d’audiences avec le président de la République sont toujours restées sans suite. Les femmes Laobés n’ont pas encore reçu de financement, pendant que leurs cadres sont zappés dans la distribution des postes de responsabilité. Suffisant pour que cette communauté, pilotée par Bara Sow, avertisse les responsables de l’Apr, notamment, Macky Sall. Il y a de la menace de soutenir d’autres formations politiques dans l’air.

Sada MBODJ

À voir aussi

Recours en annulation de la procédure- La Cour suprême rejette la requête des avocats de Khalifa Sall

En détention depuis plus de 6 mois, Khalifa Sall reste en prison. En effet, la …

Moustapha Diémé sur les frustrations après remaniement « Les pressions et chantages sont inadmissibles »  

Le Réseau pour le Développement et la Liberté (RDL), s’est réuni sous la présidence de …