images

Se sentant oubliés, les ressortissants Apr du Fouta interpellent Macky

 La communauté Foutanké de la région de Dakar n’est pas contente du traitement qui lui est réservée. Regroupés dans une structure dénommée Damta, ces Foutankés, se réclamant fondateurs de l’Apr, disent être oubliés de leur leader.

La communauté Foutanké de Damtal réclame plus de considération au Président Macky  Sall. Sous la houlette de Ndiol Sy et Abdoulaye Dème, ces foutankés ne veulent plus être des membres à part de l’Alliance pour la République. Inconditionnel du président de la République, Ndiol Sy dit ne pas comprendre la place qu’on veut réserver à Damta. «Nous avons été de tous les combats de l’Apr, à Dakar et dans le Fouta où nous avons aidé à gagner tous les villages de notre contrée», renseigne Sy. Le président des Foutankés de Damta ne demande qu’une reconnaissance à la hauteur des efforts consentis pour le parti. A sa suite, Abdoulaye Dème dira : «nous ne sommes prêts à quitter l’Apr qui est notre bébé. Mais, la léthargie dans laquelle notre structure est plongée aujourd’hui, faute de reconnaissance, nous pousse à taper sur la table.» A Damta, les responsables informent avoir organisé, sur fonds propres, des rassemblements d’envergure à Dakar et au Fouta. «Si nous nous cotisions pour faire vivre le mouvement, c’est parce que l’Apr qui venait de naître n’avait pas de moyen», déclare Ndiol Sy qui ajoute qu’arrivé au pouvoir, aucun membre de Damta n’a été promu à quelque poste que ce soit. Sur un tout autre registre, ils appellent les autorités à les aider à jouer  leur partition dans le plan Sénégal Émergent. «Nous sommes, comme nos parents restés au Fouta, des agriculteurs et éleveurs et disposons d’assez de terres et d’eau pour contribuer à l’autosuffisance alimentaire», déclare le chef de file de Damta. Ainsi, Ndiol Sy ne demande-t-il que du matériel agricole pour exploiter les énormes potentialités de leur terroir.

Fallou DIOP

Voir aussi

telechargement-2

FINANCEMENTS DES FEMMES DE L’ÉMERGENCE L’Assemblée nationale adoube Moustapha Diop

  La démarche charrie beaucoup de commentaires de la part de ceux qui y voient …