Accueil / POLITIQUE / SEBIKOTANE Diouf Sarr veut construire le CNDFI de l’émergence

SEBIKOTANE Diouf Sarr veut construire le CNDFI de l’émergence

 

«Il est important que nous œuvrons, tous ensemble, et dans les meilleurs délais, pour construire ce qu’on peut d’ores et déjà appeler le CNDFI de l’émergence». Cette phrase de Abdoulaye Diouf Sarr traduit toute la volonté du ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire, de faire du Centre National de Documentation, de Formation et d’Information (CNDFI), un lieu de renforcement de capacités pour les agents des services déconcentrés et décentralisés, les élus et les Organisation communautaires de base.

Sébikotane, qui abrite donc ce centre, a reçu ce jeudi 16 février 2017, la visite du ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire et sa délégation. Une visite de travail qui a donc été effectuée au pas de charge par la directrice du centre, Mme Savané, et par le Directeur de l’Appui au Développement local, M. Mbagnick Diouf, en présence des autorités locales et administratives de Sébikotane. Après un rapide tour des locaux, présentation est faite de la structure avant que la directrice ne trace les perspectives. Et à ce niveau, les techniciens de la DADL ont su faire montre de toute leur volonté à faire de cet endroit un Centre d’excellence. La Directrice du CNDFI a dévoilé un ambitieux projet de construction d’un nouveau centre, maquette à l’appui, pour être au diapason du développement des infrastructures qui verront le jour dans cette zone, avec l’avènement du Pôle urbain de Diamniadio. Et cela se justifie aisément par le contexte fortement marqué par le Plan Sénégal Emergent, l’Acte 3 de la décentralisation qui se traduit par un besoin accru en renforcement de capacités, et l’évolution institutionnelle du département ministériel. Soulignant tout son intérêt pour ce centre, le ministre Abdoulaye Diouf Sarr a surtout apprécié le CNDFI de l’avenir, les perspectives qu’ont dessinées les responsables du centre pour cette structure. C’est la raison pour laquelle, il a donné des instructions pour qu’un groupe-projet voit le jour autour de son Directeur de Cabinet, et que dans les meilleurs délais, on améliore ce qui a été déjà fait avec toutes les informations nécessaires. Sans doute pour aller à la quête du financement de ce CNDFI de l’émergence qui servira de centre de formation et de renforcement de capacités pour toute la sous-région dans le domaine de la décentralisation. Il faut noter qu’en l’état actuel, le CNDFI dispose de six dortoirs d’une capacité de 28 lits, d’une salle de conférence, de deux salles de cours, d’un réfectoire, d’une salle de documentation, d’un bloc administratif et d’un logement administratif. Parmi ses réalisations, on peut citer le renforcement de capacités des agents de la DADL et des organisations communautaires de base.

M BA

Share This:

À voir aussi

BABACAR GAYE, PORTE PAROLE DU PDS “Karim Wade sera au Sénégal… et il sera notre candidat”

Moussa Cissé, ancien député et non moins un des anciens compagnons du Président Wade, a …