7797ad3ee5e5a27c4551e73a4b53e52e62ead479

SECOURS ET SOLIDARITÉ ENTRE MUSULMANS Des petites filles de Serigne Touba au chevet de la population

 En prélude du mois béni du Ramadan, une association composée de petites filles du Fondateur du Mouridisme vole au secours de 150 familles musulmanes démunies.

 La cérémonie qui a eu pour cadre  la Mairie de la Commune a été initiée par l’Association Manakhilou Safiya. Elle est composée de femmes « Mbacké-Mbacké » qui s’activent, depuis quelques années, dans l’humanitaire et la solidarité. Pour cette 4ème édition, ces petites filles de Serigne Touba ont choisi la Commune de Sébikotane et 150 familles nécessiteuses pour leur offrir des vivres afin de débuter leur jeûne avec moins de stress et d’angoisse. La cérémonie  s’est tenue, vendredi dernier, dans l’enceinte de la mairie de Sébikotane en présence d’Aly Marzoukhy, chargé d’affaires à l’Ambassade des Emirats Arabes Unis et du Maire de la Commune, Abdoulaye Lô mais aussi des membres de ladite association.  Pour la présidente de l’association Manakhilou Safiya, Sokhna Daddi Mbacké,  « cet acte symbolique  a pour but de venir en aide aux nécessiteux afin de mieux  accomplir le jeûne ». Revenant sur  le choix de cette Commune, la présidente de l’association ManakhilouS afiya  affirme : « Sébikotane est une localité particulière pour les membres de cette association qui regroupe les  petites filles de Serigne Touba ». Et de renchérir : « C’est dans cette agglomération  que l’association a célébré la première édition du premier  Bébé Ashoura  baptisée Sokhna Mame Diarra ».

Depuis lors, indique-t-elle, « nous aidons les femmes actrices de développement de la Commune qui a mis à la disposition  un terrain de 2900 m2 où est érigé notre orphelinat ». Mme Mbacké d’ajouter : « Nous commençons toujours par Sébikotane, mais nous allons sillonner quelques localités des régions de l’intérieur du pays ». Les membres de cette association qui compte plus de 2.000 membres dont des épouses ont  saisi cette tribune pour mette sur la table du maire de vielles doléances relatives à l’électrification et à l’adduction en eau de l’orphelinat qui compte à ce jour 28 pensionnaires. Très sensible à ce que font ces dames, le Maire Abdoulaye Lô après les avoir remercié pour ce geste de soulagement et de solidarité que l’association vient d’accomplir à l’endroit des populations, s’est engagé à satisfaire d’ici trois (03) mois leur requête.

Djiby GUISSE 

Voir aussi

images

POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA LOCALITE « And Défar Parcelles » s’engage

Journées de consultations gratuites, sensibilisation des populations, sont, entre autres, les activités qui ont été …